En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Immaculée Conception de Marie

Giovanni Battista Tiepolo, l'Immaculée Conception
Giovanni Battista Tiepolo, l'Immaculée Conception

Dogme de foi catholique d'après lequel la Vierge Marie, de par sa dignité de mère de Dieu, a été conçue exempte du péché originel ; fête par laquelle l'Église célèbre ce mystère le 8 décembre.

THÉOLOGIE

La croyance en l'Immaculée Conception de la Vierge, longtemps discutée, a été définie comme dogme de foi par Pie IX dans la bulle Ineffabilis, le 8 décembre 1854. Il signifie que Marie, au premier instant de sa conception, a été préservée intacte de toute souillure du péché originel, par une grâce et une faveur singulière de Dieu, en vertu des mérites futurs de Jésus Christ.

Le dogme de l'Immaculée Conception ne doit pas être confondu avec la virginité de Marie, qui affirme que la Vierge a conçu Jésus sans relation avec un homme mais par l'œuvre de l'Esprit Saint.

ICONOGRAPHIE

La croyance à l'Immaculée Conception de la Vierge a été traité en peinture bien longtemps avant d'être un dogme : des tableaux sur ce sujet ont été peints par Carlo Maratta, par exemple, ou Murillo, Juan de Juanes, José de Ribera, Valdés Leal, Francisco Pacheco, le Tintoret, le Corrège, Guido Reni, Rubens, Pierre de Cortone, ou encore Tiepolo.

L'Immaculée Conception de la Vierge a d'abord été évoquée sous la forme de la rencontre d'Anne et de Joachim à la porte Dorée, puis par l'image de la Vierge écrasant de son pied la tête du serpent, souvent debout sur un croissant de lune et couronnée d'étoiles, vision inspirée de l'Apocalypse. Ainsi l'ont représentée de nombreux peintres espagnols du xviie s., à une époque où la fête de l'Immaculée Conception était devenue « fête d'obligation » en Espagne.

Parfois aussi, ce thème est évoqué par la réunion de sainte Anne, de la Vierge et de l'Enfant, ou encore par une banderole expliquant le sujet du tableau.