En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Horyu-ji

Le plus ancien sanctuaire bouddhique actuellement conservé au Japon, dans la région de Nara, et le plus ancien exemple d'architecture en bois de l'Extrême-Orient.

Fondé au début du viie s. par Shotoku Taishi, le Sai-in (sanctuaire de l'Ouest) comprend un quadrilatère ceint de murs formant galerie à l'intérieur. On y pénètre par une grande porte, le Chumon ; au centre se dressent sur des terrasses de pierre le Kondo (Pavillon d'or) et la pagode à cinq étages. Les toits, recouverts de tuile, reposent, par l'intermédiaire de consoles à deux branches, sur des colonnes à léger renflement. Les peintures murales du Kondo, de l'époque Tang, ont été détruites par l'incendie de 1949. À l'est, ensemble du To-in avec le Yumedono (viiie s.).

Pour en savoir plus, voir l'article histoire du Japon.