En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Grameen Bank

Banque fondée en 1976 au Bangladesh par Muhammad Yunus.

Muhammad Yunus, professeur d'économie à l'université de Chittagong, au Bangladesh, décida, à la suite de la famine que subit son pays en 1974, de mener une étude sur la situation dramatique des campagnes bangladaises. Identifiant l'endettement des paysans comme la cause fondamentale de leur misère, il décida de créer une banque consacrée aux pauvres et leur permettant d'échapper à l'emprise des usuriers locaux. Les banques commerciales traditionnelles refusent les prêts inférieurs à une certaine somme, les frais fixes, notamment de gestion, étant trop importants ; aussi les paysans n'avaient-ils comme seule solution que de s'adresser aux prêteurs locaux, qui pratiquent couramment des taux de 10 % par semaine, que peu de paysans parviennent à rembourser et qui causent leur incapacité à améliorer leur situation. Yunus imagina un système bancaire empruntant largement à l'activisme social, qui permette aux emprunteurs de contacter facilement la banque, et aux agents de celles-ci de ne pas lui coûter trop cher, afin de pouvoir pratiquer des taux de prêt équivalents à ceux des banques commerciales.

La banque reçut le nom de Grameen Bank (« banque rurale ») et commença ses activités en 1976. Au contraire du circuit traditionnel, ce sont les agents de la banque qui partent à la recherche des emprunteurs, en parcourant les villages ; ils tiennent des réunions hebdomadaires dans des abris de fortune pour suivre l'évolution de la situation de leurs clients. Alors que les emprunteurs des banques commerciales sont, au Bangladesh, à 99 % des hommes, ceux de la Grameen Bank sont à 94 % des femmes. Selon Yunus, désormais suivi par la Banque mondiale qui s'opposa pourtant d'abord à ses vues, les femmes sont les meilleurs utilisateurs des fonds mis à leur disposition, et elles en font mieux profiter les enfants que lorsque l'argent prêté est à la disposition du mari. De plus, l'œuvre de la Grameen tend à améliorer la situation de la femme par rapport à celle, privilégiée, de l'homme. Le taux de remboursement des prêts de la Grameen Bank est d'environ 96 %.

Outre le travail bancaire, la Grameen Bank impulse divers principes, réunis dans une liste de « seize résolutions », dont la première est : « Nous respecterons et appliquerons les quatre principes de la Grameen Bank : discipline, unité, courage et travail assidu, dans tous les domaines de notre vie. »

La Grameen Bank est considérée comme l'archétype de l'organisme de micro-crédit. Elle a essaimé dans de nombreux pays du tiers-monde, ainsi que dans divers pays riches, dont les États-Unis et la France.