En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Glaucos

en grec Glaukos

Dans la mythologie grecque, nom de plusieurs héros et d'une divinité marine.

Un premier Glaucos, roi d'Éphyra (la future Corinthe), était le fils de Sisyphe et le père de Bellérophon. Pour donner davantage de vigueur à ses juments et les rendre plus rapides à la course, ils les empêchait de s'accoupler. Aphrodite, vexée de cette offense aux lois de la nature, le punit en rendant folles ses juments, qui le tuèrent en le traînant derrière son char, lors des jeux donnés en l'honneur de Pélias, et finirent par le dévorer.

Dans l'Iliade (2, 876 ; 6, 154), son arrière-petit-fils, également nommé Glaucos, est le chef des Lyciens pendant la guerre de Troie. Alors qu'il s'apprêtait à combattre Diomède qu'il avait défié en combat singulier, Glaucos s'aperçut qu'ils appartenaient tous deux à des familles alliées ; les deux combattants échangèrent alors leurs armes. Mais, tandis que celles de Glaucos étaient en or, celles de Diomède étaient en bronze. Cet échange inégal était passé en proverbe. Glaucos, après avoir reproché à Hector de fuir devant Ajax, fut tué par ce dernier.

Un troisième Glaucos était un dieu marin ; mais, avant de devenir immortel, il avait d'abord été un simple pêcheur d'Anthèdôn, en Béotie ; un jour, il s'aperçut que les poissons qu'il avait pêchés et qu'il avait posés sur une herbe particulière, se remettaient à frétiller et retournaient à la mer en bondissant ; après avoir eu l'idée de goûter lui-même à cette herbe, il se sentit soudain attiré vers la mer, dans laquel il plongea à son tour. Océan et Téthys le changèrent en une divinité marine immortelle, sous les traits d'un vieillard à la chevelure et à la barbe verte. Dieu bienveillant, ses oracles étaient écoutés avec respect par les marins, et se trouva aux côtés des Argonautes lors de leur combat contre les Tyrrhéniens. Il fut, selon Virgile, le père de la Sibylle de Cumes.

Un quatrième Glaucos était un des fils du roi de Crète Minos et de Pasiphaé. S'étant noyé dans une jarre de miel alors qu'il poursuivait une souris, il fut ressuscité par Polyidos, qui lui frotta les lèvres avec une herbe magique apportée par un serpent.

Enfin, signalons qu'il exista un personnage historique, nommé lui aussi Glaucos, qui était un statuaire de Chio.