En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la France libre

Forces françaises libres, affiche
Forces françaises libres, affiche

Nom donné au petit groupe de volontaires qui, répondant à l'appel du général de Gaulle lancé de Londres le 18 juin 1940, décidèrent de continuer la lutte contre l'Allemagne malgré l'armistice.

Par l'accord du 7 août 1940, le général de Gaulle obtient de Winston Churchill que ses troupes se battent sous le drapeau français, auquel s'ajoutera bientôt la croix de Lorraine.

Le ralliement à la France libre du Cameroun et de l'Afrique équatoriale fin août 1940 lui offre une assise territoriale. De Gaulle crée alors un Conseil de défense de l'Empire – embryon de gouvernement – puis, en septembre 1941, un Comité national français, dont les ordonnances doivent être soumises, dès que possible, à la ratification du peuple français.

Par l'intermédiaire des émissions de la BBC, le général de Gaulle fait connaître la France libre à la France occupée.

Peu à peu, grâce au Bureau central de renseignements et d'action (BCRA), créé et organisé par le colonel Passy, se tissent entre Londres et la métropole de nombreux réseaux de renseignement et d'action, tandis que, parachutés en France, Jean Moulin, Pierre Brossolette et le colonel Passy tentent d'unifier autour de la France libre mouvements de résistance et partis clandestins.

Pour affirmer cette unité d'action, de Gaulle change en juillet 1942 le nom de « France libre » en « France combattante », regroupant tous ceux qui, en France même comme au-dehors, continuent la lutte aux côtés des Alliés.

Pour en savoir plus, voir les articles histoire de la France, la Résistance, Seconde Guerre mondiale.