En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fantine

Personnage des Misérables de Victor Hugo.

Jeune fille séduite par un médiocre, elle ne peut subvenir aux besoins de l'enfant issue de la « faute ». Ses sacrifices successifs ne préservent ni elle ni sa fille Cosette de la souffrance. Seule pour lutter, elle ne peut remonter après la chute. Même Jean Valjean devenu M. Madeleine arrivera trop tard.

L'histoire de Fantine, aux accents de mélodrame, est pour Hugo exemplaire de cette “damnation sociale” qu'il dénonce.

Morceaux choisis

C'était une jolie blonde avec de belles dents. Elle avait de l'or et des perles pour dot, mais son or était sur sa tête et ses perles étaient dans sa bouche.

(Première partie, Livre troisième, chapitre II).

Ses dents splendides avaient évidemment reçu de Dieu une fonction, le rire.

(Première partie, Livre troisième, chapitre III).

Fantine pensa : – Mon enfant n'a plus froid. Je l'ai habillé de mes cheveux.– Elle mettait de petits bonnets ronds qui cachaient sa tête tondue et avec lesquels elle était encore jolie.

(Première partie, Livre cinquième, chapitre X).

Qu'est-ce que c'est que cette histoire de Fantine ? C'est la société achetant une esclave.
À qui ? À la misère.
La misère offre, la société accepte.

(Première partie, Livre cinquième, chapitre XI).