En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eudamidas de Corinthe

Héros grec d'un acte de générosité rapporté par Lucien de Samosate (iie s.)

« Eudamidas, corinthien, avait deux amis : Charixénus de Sicyone, et Aréthéus de Corinthe. Venant à mourir, étant pauvre, et ses deux amis riches, il fit ainsi son testament : 'Je lègue à Aréthéus de nourrir ma mère, et l'entretenir en sa vieillesse : à Charixénus, de marier ma fille et lui donner le douaire le plus grand qu'il pourra ; et au cas que l'un d'eux vienne à défaillir, je substitue en sa part celui qui survivra.'

Ceux qui les premiers virent ce testament s'en moquèrent ; mais ses héritiers en ayant été alertés, l'acceptèrent avec un singulier contentement. Et l'un d'eux, Charixénus, étant trépassé cinq jours après, la substitution étant ouverte en faveur d'Aréthéus, celui-ci nourrit curieusement cette mère ; et de cinq talents qu'il avait en ses biens, il en donna les deux et demi en mariage à une sienne fille unique, et deux et demi pour le mariage de la fille d'Eudamidas, desquelles il fit les noces en même jour. »
(Montaigne, Essais, Livre I, chapitre XXVII, De l'Amitié)

Cette histoire a notamment inspiré un tableau à Nicolas Poussin (le Testament d'Eudamidas, 1643-1644, Staten Kunstmuseum, Copenhague) et à Fontenelle une spirituelle comédie.