En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

raid allié sur Dieppe (19 août 1942) ou opération Jubilee (19 août 1942)

Opération amphibie lancée par l'amiral britannique Mountbatten pour tester les problèmes d'un débarquement sur les côtes françaises occupées par les Allemands.

Constituée de 25 bâtiments, l'armada porte dans ses flancs 5 000 de la 2e division d'infanterie canadienne, 1 000 commandos britanniques, 50 rangers américains et une quinzaine de fusiliers des FFL.

Si certains objectifs sont atteints (radars, batteries), en revanche, le débarquement sur la plage de Dieppe échoue avec de très lourdes pertes : en 9 heures de combat acharné, 907 Canadiens sont tués, 1 306 faits prisonniers soit les trois cinquièmes des forces engagées. Les Britanniques comptent 150 morts, 106 avions abattus et un destroyer coulé. Les Allemands n'ont pas eu besoin d'engager leur réserve pour contrarier le débarquement.

Le plan initial prévoyait une attaque de front sur la ville, ainsi que de flanc, à Puys et à Pourville, tandis que des commandos débarqueraient à Berneval et à Varengeville. Mais l'échec sur Puys, requarquablement défendue, a suffi à condamner l'opération.

Pour en savoir plus, voir l'article Seconde Guerre mondiale.