En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dakar

Stéphane Peterhansel
Stéphane Peterhansel

Rallye-raid annuel international, qui se court en janvier en Amérique du Sud.

1979-2007 : en Afrique
Depuis 2009 : en Amérique du Sud
Stéphane Peterhansel : 11 victoires, 6 en moto, 5 en auto

Le Dakar, qui a eu lieu pour la première fois en 1979, s'est disputé jusqu'en 2007 en Afrique. Le départ avait alors souvent lieu en Europe. Les premières éditions sont parties de Paris, d'où l'ancien nom de Paris-Dakar donné à l'épreuve.

1. Le Dakar en Afrique : une épreuve exigeante

Le Dakar avait connu par le passé divers parcours en Afrique, qui l’avait conduit au Caire et même dans une traversée de la totalité du continent, jusqu’au Cap, en Afrique du Sud. Sa réputation s’est établie sur un parcours très exigeant, qui soumet les hommes et le matériel à rude épreuve, avec une traversée du Sahara et du Sahel.

Depuis 1993, le Dakar est la propriété d’Amaury Sport Organisation (A.S.O.), une filiale du groupe Amaury, éditeur, par ailleurs, du quotidien sportif L’Équipe, du journal Le Parisien, de l’hebdomadaire France Football et du mensuel Vélo Magazine.

1.1. Une aventure qui s’est banalisée

Le Dakar avait beaucoup évolué au fil du temps et des éditions, passant de l’aventure individuelle de quelques amateurs épris d’exotisme à une entreprise commerciale dominée par la caravane des professionnels du rallye-raid, rappelant l’évolution qu’a connue le Tour de France cycliste. De grands constructeurs automobiles, Porsche, Peugeot, Citroën, Mitsubishi, sont venus tester leur matériel dans les dunes, conduit par les meilleurs pilotes du monde, comme le Belge Jacky Ickx ou le Finlandais Ari Vatanen. Le Dakar a constitué également un banc d’essai grandeur nature pour toutes sortes de prototypes adaptés à la conduite sur sable, avec plus ou moins de réussite.

1.2. Un parcours dépendant des évolutions géopolitiques

L’épreuve a connu son lot de vicissitudes. Le parcours a dû être révisé à plusieurs reprises et réduit comme une peau de chagrin à mesure de l’évolution géopolitique des pays traversés. Les sites les plus emblématiques des premières éditions étaient devenus inaccessibles, soit en raison de la guerre civile en Algérie, qui excluait l’étape de l’oasis de Djanet et la traversée du Hoggar, soit de la violence au Niger, le Ténéré, l'Aïr et Agadez devenant interdits. Après une baisse du nombre d’inscrits, des tentatives de relance ont été faites, en faisant traverser la totalité du Sahara, d’ouest en est, jusqu’au Caire, en faisant étape en Libye, chez le colonel Kadhafi, en 1990, et même en ralliant Le Cap, en Afrique du Sud, après la fin de l’apartheid, en 1992.

1.3. Des pilotes consacrés

Le Dakar a vu l’émergence de quelques grands sportifs, tels les Français Stéphane Peterhansel, six fois vainqueur en moto et cinq fois dans la catégorie auto, et Cyril Neveu, cinq fois vainqueur en moto. Des pilotes confirmés y ont été couronnés, comme le pilote finlandais de rallyes Ari Vatanen, quatre fois vainqueur en voiture. D’autres pilotes ont tenu à y participer, comme l’Espagnol Carlos Sainz, double champion du monde des rallyes, le Belge Jacky Ickx, six fois vainqueur des Vingt-Quatre Heures du Mans et vainqueur du Dakar en 1983, le pilote italien de formule 1 Clay Regazzoni, les Français Henri Pescarolo, quatre fois vainqueur des Vingt-Quatre Heures du Mans, Jean-Pierre Jabouille et Jacques Lafitte, tous deux pilotes de formule 1. Un moment délaissée par les grands noms du pilotage dans les années 1990, l’épreuve a renoué dans les années 2000 avec la présence de plusieurs écuries d'usine (Mitsubishi, Volkswagen, Nissan, BMW et Ford-Schlesser).

1.4. Des sportifs venus d’autres disciplines

Le Dakar a permis à plusieurs anciens sportifs de découvrir une autre discipline que la leur. Parmi eux figurent un cycliste, Jacques Anquetil, une nageuse, Christine Caron, un footballeur, Raymond Kopa, une championne olympique de judo, Marie-Claire Restoux, une skieuse, Carole Montillet. Plusieurs sportifs en activité s’y sont diversifiés : les navigateurs Loïck Peyron et Laurent Bourgnon, le rameur Gérard d’Aboville, qui a participé à moto, les joueurs de rugby Christian Califano, également à moto, et Philippe Bernat-Salles. Le meilleur exemple de reconversion est celui du champion olympique Luc Alphand : passé avec succès des pistes de ski aux dunes de sable, il est sorti vainqueur du Dakar en 2007 dans la catégorie auto.

1.5. Des chanteurs, un spationaute et une princesse

Le Dakar a aussi attiré diverses personnalités à la recherche d’exotisme et de sensations fortes. Plusieurs représentants du monde des arts et du spectacle s’y sont essayés, dont plusieurs chanteurs : Michel Sardou en 1984, associé au pilote Jean-Pierre Jabouille, Gérard Lenorman en 1990, Johnny Hallyday en 2002. Le comédien Claude Brasseur l’a emporté en 1983, comme copilote de l’équipage auto emmené par Jacky Ickx. Le spationaute Jean-Loup Chrétien était présent en 1984, et plusieurs membres de la famille princière de Monaco, la princesse Caroline et le prince Albert, en 1985.

1.6. Une épreuve controversée

Le Dakar, version africaine, avait été aussi très décrié et avait fait l’objet de controverses : de nombreux opposants s’étaient élevés contre ce défilé ostentatoire de matériel ultra-moderne dans des pays et au milieu de populations qui figurent parmi les plus pauvres du monde. Les critiques avaient redoublé à l’annonce des nombreux accidents mortels qui ont endeuillé les différentes éditions et frappé des concurrents – 32 –, des journalistes – 7 –, mais aussi de nombreux habitants (17, dont 9 enfants) des différents pays traversés. Thierry Sabine, le créateur et l’organisateur de l’épreuve, devait lui-même trouver la mort dans un accident d’hélicoptère lors de l’édition de 1986, aux côtés notamment du chanteur Daniel Balavoine, dans le Ténéré, au milieu du Sahara. (→ automobile.)

2. Le parcours

Dakar : les différents parcours

Dakar

Le parcours

Année

Parcours

1979

Paris-Alger-Dakar

1980

Paris-Alger-Dakar

1981

Paris-Alger-Dakar

1982

Paris-Alger-Dakar

1983

Paris-Alger-Dakar

1984

Paris-Alger-Dakar

1985

Paris-Alger-Dakar

1986

Paris-Alger-Dakar

1987

Paris-Alger-Dakar

1988

Paris-Alger-Dakar

1989

Paris-Tripoli-Dakar

1990

Paris-Tripoli-Dakar

1991

Paris-Tripoli-Dakar

1992

Paris-Syrte-Le Cap

1993

Paris-Tanger-Dakar

1994

Paris-Dakar-Paris

1995

Grenade-Dakar

1996

Grenade-Dakar

1997

Dakar-Dakar

1998

Paris-Grenade-Dakar

1999

Grenade-Dakar

2000

Dakar-Le Caire

2001

Paris-Dakar

2002

Arras-Madrid-Dakar

2003

Marseille-Charm el-Cheick

2004

Clermont-Ferrand-Dakar

2005

Barcelone-Dakar

2006

Lisbonne-Dakar

2007

Lisbonne-Dakar

2008

Épreuve annulée

2009

Buenos Aires-Buenos Aires

2010

Buenos Aires-Buenos Aires

2011

Buenos Aires-Buenos Aires

2012

Mar del Plata-Lima

2013

Lima-Santiago

2014

Rosario-Valparaiso

3. Le palmarès

Dakar : le palmarès

Dakar

Le palmarès auto

Année

Vainqueurs (pilote et copilote)

Pays

Marque

1979

Genestier, Terbiaut

France

Range Rover

1980

Kottulinsky, Luffelman

Allemagne

Volkswagen

1981

Metge, Giroux

France

Range Rover

1982

Marreau, Marreau

France

Renault

1983

Ickx, Brasseur

Belgique, France

Mercedes

1984

Metge, Lemoyne

France

Porsche

1985

Zaniroli, Da Silva

France

Mitsubishi

1986

Metge, Lemoyne

France

Porsche

1987

Vatanen, Giroux

Finlande, France

Peugeot

1988

Kankkunen, Piironen

Finlande

Peugeot

1989

Vatanen, Berglund

Finlande

Peugeot

1990

Vatanen, Berglund

Finlande

Peugeot

1991

Vatanen, Berglund

Finlande

Citroën

1992

Auriol, Monnet

France

Mitsubishi

1993

Saby, Serieys

France

Mitsubishi

1994

Lartigue, Périn

France

Citroën

1995

Lartigue, Périn

France

Citroën

1996

Lartigue, Périn

France

Citroën

1997

Shinozuka, Magne

Japon, France

Mitsubishi

1998

Fontenay, Picard

France

Mitsubishi

1999

Schlesser, Monnet

France

Schlesser

2000

Schlesser, Magne

France

Schlesser

2001

Kleinschmidt, Schulz

Allemagne

Mitsubishi

2002

Masuoka, Maimon

Japon, France

Mitsubishi

2003

Masuoka, Schulz

Japon, Allemagne

Mitsubishi

2004

Peterhansel, Cottret

France

Mitsubishi

2005

Peterhansel, Cottret

France

Mitsubishi

2006

Alphand, Picard

France

Mitsubishi

2007

Peterhansel, Cottret

France

Mitsubishi

2008

Épreuve annulée

 

 

2009

De Villiers, Von Zitzewitz

Afrique du Sud, Allemagne

Volkswagen

2010

Sainz

 

 

2011

Al-Attiyah

Qatar

 

2012

Peterhansel

France

 

2013

Peterhansel, Cottret

France

Mini

2014

Roma, Perin

Espagne, France

Mini

Le palmarès moto

Année

Vainqueur

Pays

Marque

1979

Neveu

France

Yamaha

1980

Neveu

France

Yamaha

1981

Auriol

France

BMW

1982

Neveu

France

Honda

1983

Auriol

France

BMW

1984

Rahier

Belgique

BMW

1985

 

 

 

1986

Neveu

France

Honda

1987

Neveu

France

Honda

1988

Orioli

Italie

Honda

1989

Lalay

France

Honda

1990

Orioli

Italie

Cagiva

1991

Peterhansel

France

Yamaha

1992

Peterhansel

France

Yamaha

1993

Peterhansel

France

Yamaha

1994

Orioli

Italie

Cagiva

1995

Peterhansel

France

Yamaha

1996

Orioli

Italie

Yamaha

1997

Peterhansel

France

Yamaha

1998

Peterhansel

France

Yamaha

1999

Schlesser, Monnet

France

Schlesser

2000

Sainct

France

BMW

2001

Meoni

Italie

KTM

2002

Meoni

Italie

KTM

2003

Sainct

France

KTM

2004

Roma

Espagne

KTM

2005

Despres

France

KTM

2006

Coma

Espagne

KTM

2007

Despres

France

KTM

2008

Épreuve annulée

 

 

2009

Coma

Espagne

KTM

2010

Despres

France

 

2011

Coma

Espagne

KTM

2012

Despres

France

 

2013

Despres

France

KTM

 

2014

Coma

Espagne

KTM

Le palmarès camion

Année

Vainqueur

Pays

Marque

1979

Pas de classement camion

 

 

1980

Ataquat, Boukrif, Kaoula

France

Sonacome

1981

Villette, Gabrielle, Voillerau

France

Alm/Acmat

1982

Groine, De Saulieu, Malferiol

France

Mercedes

1983

Groine, De Saulieu, Malferiol

France

Mercedes

1984

Lalleu, Durce, France

France

Mercedes

1985

Capito, Capito

Italie

Mercedes

1986

Vismara, Minelli

Italie

Mercedes

1987

De Rooy, Geusens, Van

Pays-Bas

Daf

1988

Loprais, Stachura, Ingmuck

Tchécoslovaquie

Tatra

1989

Pas de course

 

 

1990

Villa, Delfino, Vinante

Italie

Perlini

1991

Houssat, De Saulieu, Bottaro

France

Perlini

1992

Perlini, Albieio, Vinante

France

Perlini

1993

Perlini, Albieio, Vinante

France

Perlini

1994

Loprais, Kalina, Stachura

Tchécoslovaquie

Tatra

1995

Loprais, Kalina, Stachura

Tchécoslovaquie

Tatra

1996

Moskovskikh, Kouzmine

Russie

Kamaz

1997

Reif, Deinhofer

Autriche

Hino

1998

Loprais, Kalina, Cermak

République tchèque

Tatra

1999

Loprais, Kalina, Stachura

République tchèque

Tatra

2000

Chagine, Iakoubov, Savostine

Russie

Kamaz

2001

Loprais, Kalina

Russie

Kamaz

2002

Chagine, Mardeev, Savostine

Russie

Kamaz

2003

Chagine, Iakoubov, Savostine

Russie

Kamaz

2004

Chagine, Iakoubov, Savostine

Russie

Kamaz

2005

Kabirov, Belyaev, Mokeev

Russie

Kamaz

2006

Chagine, Iakoubov, Savostine

Russie

Kamaz

2007

Stacey, Gotlib, DerKinderen

Pays-Bas

Man

2008

Épreuve annulée

 

 

2009

Kabirov, Belyaev, Mokeev

Russie

Kamaz

2010

Chagine

Russie

Kamaz

2011

Chagine, Savostine, Chaysultanov

Russie

Kamaz

2012

De Rooy, Rodewald, Colsoul

Pays-Bas, Belgique

Iveco

2013

Nikolaev, Savostine, Rybakov

Russie

Kamaz

2014

Karginov, Mokeev, Devyatkine

Russie

Kamaz

Le palmarès quad

2014

Casale

Chili

Yamaha