En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Comité des forges

Organisation patronale de la sidérurgie française créée en 1864.

Le comité se fixait pour buts : l'étude des questions concernant la sidérurgie, l'établissement des rapports entre l'industrie sidérurgique et le gouvernement, la recherche de nouveaux débouchés à l'étranger et la « détermination d'une manière uniforme des classements des prix ».

Il eut notamment pour présidents : Eugène Schneider (1864-1868), le baron Reille, député du Tarn (1890-1898), Antoine Guillain, député du Nord et ministre des Colonies, en 1904, François de Wendel, député de Loraine, en 1918. À partir de 1904 et jusqu'à la Première Guerre mondiale, le secrétariat général fut occupé par R. Pinot.

On attribuait généralement au Comité des forges une importante influence occulte. Dans les années 1930, le Comité édita le Bulletin de la société d'études et d'information, dirigé par É. Mireaux puis par J. Bardoux. En 1936, Alexandre Lambert-Ribot signa les accords Matignon. Supprimé en 1940, il fut remplacé par le Comité d'organisation de la sidérurgie.