En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Castel Béranger

Complexe immobilier (1894-1898) situé 14, rue La Fontaine, Paris (XVIe arrondissement).

Célèbre pour son décor et pour la modernité de ses dispositions architecturales, le Castel Béranger est un ensemble de 36 logements conçu par l'architecte Hector Guimard. Après un premier projet de style néogothique, il privilégia finalement le pouvoir créatif et inventif d'un Art nouveau prônant la liaison de l'art ornemental et de l'architecture. La violente controverse qui accompagna la réalisation de l'édifice – qui fut aussitôt surnommé « Castel Dérangé » par ses détracteurs – contribua à faire de cet ensemble architectural l'un des manifestes de l'Art nouveau.

Pour comprendre ce grand complexe immobilier (réunion de trois immeubles autour d'une cour), il est utile de le replacer dans le contexte de son époque. À la fin du xixe siècle, la rue La Fontaine était le cœur d'un faubourg excentré, lointain, qui commençait tout juste à s'urbaniser. Le Castel Béranger fut conçu comme un « batiment économique » aux loyers peu élévés. Guimard utilisa des matériaux pour la plupart modestes (meulière, métal, brique) et cette économie de moyen, ainsi que la parfaite utilisation du terrain, lui permirent de faire de plus importantes dépenses décoratives. Ainsi, il fit réaliser en série et en grande quantité des vitraux, des balcons, des panneaux de grès, des mosaïques ou encore de la quincaillerie. Guimard dessina tout, privilégiant les formes végétales et animales : papiers peints, poignées de portes, cuisinières, triangles d'escalier et cheminées. Mme veuve Fournier, la propriétaire qui avait commandité ce travail à Guimard, récupéra son capital en cinq ans, malgré la modestie des loyers.

Primé au concours de façades organisé en 1899 par la Ville de Paris, cet immeuble rendit Guimard célèbre.