En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

C.I.S.A.

sigle de Confédération internationale des syndicats arabes

Organisation syndicale internationale créée en mars 1956 à Damas.

D'abord dénommée Confédération des syndicats arabes, la C.I.S.A. est l'émanation des syndicats de cinq pays arabes (Égypte, Jordanie, Liban, Libye, Syrie). L'organisation, qui a l'ambition de regrouper les syndicats des pays membres de la Ligue des États arabes fondée en 1945, étend peu à peu son influence pour rassembler au début des années 1990 les syndicats de 16 pays sur les 21 de la Ligue arabe. Lors de sa création, la C.I.S.A. se fixe des objectifs économiques et sociaux (promotion ouvrière sous toutes ses formes) ; nationalistes et démocratiques (en faveur de mouvements de libération nationale et pour l'unité arabe) ; internationaux (coopération internationale et défense de la paix mondiale). Si la C.I.S.A. tolère pour ses membres l'affiliation à l'une ou l'autre des organisations mondiales, elle se trouve rapidement en butte aux critiques de la C.I.S.L. en raison de ses prises de position en faveur du non-alignement. Marquée par le réformisme nationaliste, la C.I.S.A. joue un rôle important dans les États concernés par la généralisation des conventions collectives, des assurances sociales, de l'amélioration des conditions de travail. Elle inspire la création par la Ligue arabe en 1945 d'une Organisation arabe du travail sur le modèle de l'Organisation internationale du travail (O.I.T.). Elle agit également pour promouvoir à partir des années 1960 des fédérations interarabes professionnelles. À partir de 1980, son influence diminue en raison des progrès du syndicalisme officiel étatique dans de nombreux pays arabes.