En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

insurrection de Budapest

Révolte populaire contre le régime communiste hongrois (1956).

Occupée par les armées allemandes en octobre 1944, Budapest fut libérée par l'Armée rouge après une longue bataille (26 décembre 1944-13 février 1945) durant laquelle une grande partie de Buda fut détruite. La Hongrie passa alors sous domination communiste. En 1956, Budapest fut le théâtre de la sanglante insurrection d'octobre contre l'occupation soviétique : le 23 octobre, les étudiants, puis la troupe et la population de la ville se soulevèrent contre le gouvernement communiste. La grève générale s'étendit rapidement à tout le pays ; des conseils d'ouvriers furent organisés spontanément, exigeant notamment le départ de l'ensemble des dirigeants de la période stalinienne. Après une première intervention, les troupes soviétiques se retirèrent, puis intervinrent en force à partir du 4 novembre ; après que les blindés soviétiques eurent écrasé l'insurrection, Janos Kádár fut placé à la tête du parti et de l'État. En décembre eurent lieu les premières condamnations à mort. De nombreux Hongrois durent se réfugier à l'étranger pour fuir la répression.