En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

British South Africa Chartered Company

Cecil Rhodes
Cecil Rhodes

Compagnie à charte fondée par sir Cecil Rhodes en 1889 pour mettre en valeur l'intérieur de l'Afrique australe.

À la suite de l'attribution par Lobengula, roi des Matébés, du monopole de l'exploitaton des richesses minérales du pays, l'or notamment, Cecil Rhodes crée une société, à laquelle il persuade de s'unir certains groupes financiers intéressés à la mise en valeur du bassin du Zambèze.

La reine Victoria accorde une charte le 15 octobre 1889. La British South Africa Company est autorisée à occuper des territoires au nord du Bechuanaland, à entreprendre des expéditions militaires et une action diplomatique. Elle entame aussitôt la colonisation du pays shona et fonde Salisbury (→ Harare) dès 1890. Couvert par la Grande Bretagne, Rhodes devient maître de la future Rhodésie.

À partir de 1914, des conversations ont lieu pour transmettre à un gouvernement responsable de la Rhodésie du Nord (unifiée en 1911) et du Sud les droits politiques de la Compagnie, moyennant une importante compensation financière, et aboutissent en 1923. La British South Africa Company conserve tous ses droits économiques et connaît alors une une situation florissante.

Elle rétrocède en juin 1933 ses droits miniers au gouvernement de Rhodésie du Sud et, en 1949, accepte de payer des redevances pour ses productions minières (cuivre) à celui de Rhodésie du Nord, tout en conservant une puissance économique considérable, notamment par le contrôle du réseau ferroviaire de la Fédération des Rhodésies et du Nyassaland.

Elle doit rétrocéder ses droits pour la Rhodésie du Nord à la Zambie indépendante (1964) et est absorbée en 1965 dans la Charter Investments, en association avec l'Anglo-american Corporation of South Africa et la Central Mining and Finance Corporation.

Pour en savoir plus, voir les articles colonisation, Empire colonial britannique.