En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aulerques

Peuple de la Gaule celtique établi, au ier s. avant J.-C., sur une vaste région entre la Loire et la Seine.

Les Aulerques (« ceux qui sont loin de leurs traces » ?) formaient l'une des plus puissantes confédérations de peuples de la Gaule. Ils se subdivisaient en plusieurs grandes tribus, dont les plus importantes étaient : les Aulerques Diablintes (Aulerci Diablintes), dont une des grandes cités était Noviodunum, aujourd'hui Jublains, dans la Mayenne ; les Aulerques Cénomans (Aulerci Cenomani), établis dans la région du Mans, et les Aulerques Éburoviques (Aulerci Eburovices), dont le territoire, à cheval sur le Maine et sur le Perche, correspondait à l'actuel département de l'Eure. Les textes anciens nous ont également transmis les noms des Aulerques Sagiens (Aulerci Sagii), groupés dans la région de l'actuelle ville de Sées, et des Aulerques Brannoviques (Aulerci Brannovices, « ceux qui vainquent avec les corbeaux » ?), dans l'ouest de la Nièvre.

De nombreuses autres peuples de la Gaule celtique entraient également dans la confédération des Aulerques : les Abrincates (autour d'Avranches), les Ambarres (autour d'Ambérieu et d'Izernore [Izarnodurum]), les Ambiliates (autour de Thouars), les Baïocasses (dans la région de Bayeux), les Calètes (dans le pays de Caux, autour de Lillebonne), les Esuviens (dans le nord de l'Orne), les Lexoviens (Lexovii, dans la région de Lisieux), les Véliocasses (dans le Vexin), les Viducasses (dans le Calvados, autour de Vieux [Aregenua]),…

Les Aulerques sont cités plusieurs fois dans les Commentaires de César : De Bello Gallico. II, 34 ; III,17 et 29 ; VII, 4 et 75 ; VIII, 7 ;…