En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

haut-barrage d'Assouan

Barrage-réservoir du sud de l'Égypte, sur le Nil, créant la retenue du lac Nasser.

Le barrage d'Assouan, dit « haut barrage », ou Sadd al-Ali, est situé près de la ville d'Assouan, près de la première cataracte. Avec 111 m de haut et ses 3,6 km de long au sommet, c'est l'un des plus grands barrages du monde. Il crée la retenue du lac Nasser, qui couvre une immense superficie de 60 000 km2 et 400 km de long, dont 200 au Soudan, et retient un volume de 130 km3 (70 utilisables annuellement en moyenne, 30 km3 représentant l'envasement prévu pendant 5 siècles, et 30 km3, une marge de sécurité pour crues exceptionnelles).

Le barrage, construit avec l'aide soviétique, est inauguré en 1970, quelques semaines après la mort du président égyptien Nasser, qui en avait été l'initiateur. Cent mille villageois nubiens durent quitter leur foyer submergé.

Le haut barrage d'Assouan a permis la régulation pluriannuelle du débit du Nil, la production d'électricité, la bonification d'étendues désertiques sur les marges de la vallée et du delta (400 000 ha), le passage à l'irrigation pérenne des derniers bassins de Haute-Égypte (300 000 ha), l'extension des cultures grosses consommatrices d'eau, comme la canne à sucre et le riz. Il constitue ainsi une pièce maîtresse de l'économie égyptienne.

Toutefois sont apparus des effets négatifs : arrêt du limon fertilisant en aval, réduisant à néant la pêche côtière, érosion accrue des berges et du littoral et salinisation du delta, développement de la bilharziose.

Un premier barrage-réservoir a été achevé en 1902 sur le Nil, un peu en aval, créant (après divers aménagements) une retenue de 5,3 km3 et fournissant 1,7 TWh par an, consommés sur place par une puissante usine de nitrates.