En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aristolochiacées

Cette famille comprend des plantes herbacées souvent munies de vrilles.

Leurs feuilles sont grandes, alternes, simples et sans stipules.

Les fleurs, souvent voyantes, sont hermaphrodites, ont un calice tubuleux pétaloïde et sont dépourvues de corolle : elles sont soit solitaires, soit réunies en petits groupes réguliers ou irréguliers, soit groupées en épi ou en grappe. Elles dégagent souvent au moment de la floraison une désagréable odeur de chair putréfiée qui sert à attirer les insectes. Ceux qui pénètrent restent prisonniers, car le couloir d'accès est fermé par des poils rigides dirigés vers le bas qui leur interdisent d'en sortir. En voletant çà et là, ils laissent tomber le pollen dont ils s'étaient chargés sur la fleur visitée précédemment. Une fois fécondées, les étamines insérées dans l'ovaire, et qui sont au nombre de 6 à 36, mûrissent et les insectes se chargent à nouveau de pollen : les poils qui leur barraient la sortie se fanent, ce qui leur permet de sortir. Le fruit est une capsule.

La famille des Aristolochiacées comprend 7 genres et près de 600 espèces, spontanées dans les régions chaudes d'Europe et d'Amérique, dans les lieux incultes, le long des haies, depuis la mer jusqu'aux régions collinéennes.