Identifiez-vous ou Créez un compte

Divine Adoratrice

ou « divine main »

En Égypte ancienne, « épouse » d'Amon.

À partir de Osorkon III, une fille du roi fut consacrée à Amon en tant qu'épouse, chacune « adoptant » la suivante ; ces princesses acquirent, notamment sous la domination éthiopienne (XXVe dynastie), une puissance spirituelle non négligeable, à Thèbes.