En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

paradoxe d'Achille et la tortue

Paradoxe ou, plus exactement, aporie voulant montrer que la division de l'espace et du temps ne peut avoir de terme : Achille ne rattrapera jamais la tortue, car, parti après elle, à chaque fois qu'il atteint un endroit où elle se trouvait précédemment, celle-ci s'est déplacée.

La conception d'un espace et d'un temps continus, donc divisibles à l'infini, revient ainsi à nier que le mouvement soit possible. Énoncée par l'école grecque d'Élée (ve s. avant J.-C.), cette aporie ne nous est connue que par la critique qu'en fit Aristote, un siècle plus tard, en l'attribuant à Zénon, le philosophe le plus célèbre de cette école.