En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ATV

sigle de l'anglais Automated Transfer Vehicle, véhicule de transfert automatique

ATV
ATV

Vaisseau ravitailleur et remorqueur spatial fourni par l'Agence spatiale européenne pour la desserte et le rehaussement d'orbite de la Station spatiale internationale.

Doté de ses propres systèmes de propulsion et de navigation, l'ATV est un véhicule spatial multifonction, qui allie les capacités d'un véhicule sans équipage entièrement automatique aux exigences de sécurité d'un véhicule habité. Il est destiné à ravitailler la Station spatiale internationale par la livraison d'ergols, de dispositifs d'expérimentation, d'équipements et de pièces de rechange ainsi que par l'apport de vivres, d'eau potable et d'oxygène à son équipage. Il peut emporter jusqu'à 9 t de fret, dont 5,5 t de charges solides placées dans une soute pressurisée.

Après sa mise en orbite par une version spéciale du lanceur Ariane 5, l'ATV accoste automatiquement à la Station et doit y rester amarré pendant six mois au maximum.

Après le transfert de denrées et d'équipements, la partie pressurisée du vaisseau est accessible aux astronautes et devient un espace de repos et de rangement pour l'équipage de la Station.

Par ailleurs, les moteurs de l'ATV peuvent être utilisés périodiquement pour rehausser l'orbite de la Station et compenser ainsi ses pertes d'altitude sous l'effet du frottement atmosphérique.

Au terme de sa mission, le vaisseau est chargé des matériels devenus inutilisables à bord et des déchets, puis est désolidarisé de la Station et descend se consumer dans l'atmosphère au-dessus de l'océan.

Le premier ATV, dénommé « Jules Verne » (parce que son lancement était initialement prévu en 2005, année du centenaire de la mort du romancier), a été lancé le 9 mars 2008 et, après avoir rejoint une orbite d'attente, s'est amarré à la Station spatiale internationale le 3 avril. Au terme d'une mission parfaitement réussie, il s'en est séparé le 5 septembre en emportant 2 t de déchets et 260 kg d'eaux usées ; sa désorbitation et sa rentrée dans l'atmosphère ont eu lieu le 29 septembre ; ses débris se sont dispersés en mer dans une zone inhabitée ciblée du Pacifique Sud. Quatre autres exemplaires de ce vaisseau spatial doivent être lancés successivement entre 2010 et 2013.