Identifiez-vous ou Créez un compte

électrotechnique

Application des lois de la physique à la production, au traitement, au transport et à l'utilisation de l'énergie électrique.

Ce n'est qu'à partir de 1831, date de la découverte par Faraday des lois de l'induction, que des applications industrielles de l'électricité ont été envisagées. Le premier générateur à courant continu semble avoir été construit en 1832 par H. Pixii, s'appuyant sur des idées d'Ampère, et le premier moteur en 1834 par H. von Jacobi. La première dynamo industrielle, à entrefer réduit et à commutation améliorée, fut réalisée en 1869 par Z. Gramme.

En 1873, H. Fontaine montra la possibilité des transports d'énergie électrique à distance. Ceux-ci furent développés, à partir de 1882, par M. Deprez, qui fit ressortir l'intérêt des tensions élevées, bientôt obtenues à l'aide du transformateur, inventé en 1884 par L. Gaulard mais qui ne fonctionne qu'en courant alternatif. En 1885, G. Ferraris et N. Tesla découvrirent les possibilités de production d'un champ tournant par des courants polyphasés, ouvrant ainsi la voie aux machines asynchrones et synchrones, d'abord diphasées, ensuite triphasées, qui se généralisèrent rapidement à la fin du XIX . Depuis le milieu du xxe s., le développement des dispositifs à semi-conducteurs (diodes, transistors et thyristors) a profondément modifié les modes d'utilisation des machines électriques.

L'aspect énergétique de l'électrotechnique est fondamental et on peut avoir une idée de son importance en notant que, depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu'à la fin des années 1970, la consommation de l'énergie électrique a crû, dans les pays développés, à un rythme exponentiel, voisin du doublement tous les 10 ans.