En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Épiphanie

(latin ecclésiastique Epiphania, du grec Epiphania, de epiphanios, qui apparaît)

Petrus Paulus Rubens, l'Adoration des Mages
Petrus Paulus Rubens, l'Adoration des Mages

Fête de l'Église qui rappelle la manifestation de Jésus aux Mages. (Synonyme : jour des Rois.)

Cette fête, à l'origine, était consacrée, en Orient, aux « manifestations » du Christ (naissance, adoration par les Mages, baptême) ; en Occident, on ne célébrait que sa naissance, le 25 décembre. Puis il y eut échange, l'Occident adoptant l'Épiphanie orientale et l'Orient le Noël occidental. La tradition populaire compte trois Mages, qu'elle nomme Melchior, Gaspard et Balthazar, et les considère comme des rois d'Arabie. Leurs reliques, découvertes, dit-on, par sainte Hélène, se trouvent à la cathédrale de Cologne.

Dans beaucoup de pays chrétiens, la fête de l'Épiphanie est l'occasion de « tirer les rois » au moyen d'une fève cachée dans une galette. On la célèbre le dimanche qui suit le 1er janvier.