En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

École normale supérieure (ENS)

Établissement de l'enseignement public ayant pour objet de former les professeurs de l'enseignement du second degré ainsi que certains membres de l'enseignement supérieur et du personnel de recherche.

L'École normale supérieure est la seule des nombreuses Grandes Écoles françaises fondées à la fin du xviiie et au xixe siècle à accueillir les deux filières des sciences et des lettres. Elle admet les étudiants sur concours ou sur dossier (à partir du niveau bac + 2) et conduit les plus brillants d'entre eux jusqu'à l'agrégation.

Instituée par la Convention le 30 octobre 1794, supprimée en 1822 par Louis XVIII, qui voyait dans cette institution un avatar de la Révolution, l'École normale supérieure fut rapidement réhabilitée et réinstallée rue d'Ulm, à Paris.

Son modèle a inspiré la création des autres ENS : l'École normale supérieure de jeunes filles de Sèvres (1881), qui fusionna avec Ulm en 1985 ; celles de Fontenay-aux-Roses (filles, 1880) et de Saint-Cloud (garçons, 1882) qui, devenues mixtes, sont réunies en 1985 pour se partager aussitôt entre disciplines scientifiques, implantées à Lyon (ENS Lyon), et disciplines littéraires (ENS Fontenay-Saint-Cloud, devenue, lors de son transfert à Lyon, en 2000, ENS Lettres et Sciences humaines) ; et celle de Cachan (1912), devenue l'ENS Paris-Saclay (2016).

Elle a accueilli sur ses bancs d'illustres élèves : l'historien Fustel de Coulanges, Jean Giraudoux, Louis Pasteur (qui fut administrateur de l'établissement), Léon Blum, Raymond Aron, Laurent Fabius, Jean-François Revel… L'École normale supérieure s'enorgueillit aujourd'hui d'avoir instruit 13 futurs prix Nobel (dont Sartre, qui le refuse en 1964, et Pierre-Gilles de Gennes, récompensé en physique en 1991), plus de 20 médaillés d'or du CNRS, ainsi que toutes les médailles Fields françaises.