En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Var (83)

Département de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Le département appartient à l'académie de Nice, à la cour d'appel d'Aix-en-Provence, à la zone de défense Sud.

  • Chef-lieu de département : Toulon
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Brignoles, Draguignan
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 43
  • Nombre de communes : 153
  • Superficie : 5 973 km2
  • Population : 1 008 183 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Varois

Le relief accidenté présente plusieurs ensembles : à l'O., de grands chaînons orientés E.-O. qui appartiennent à la basse Provence calcaire (Sainte-Baume) ; au N., des plateaux calcaires, dénudés et élevés, déjà préalpins (plan de Canjuers) ; au S.-E., deux massifs cristallins, les Maures et l'Esterel, qui se prolongent dans la mer par les îles d'Hyères et qu'une dépression, importe voie de passage, sépare des régions calcaires. Dans l'intérieur, l'agriculture n'est guère représentée que dans les vallées et les dépressions ; la vigne domine (rosé de Provence) ; les cultures maraîchères, fruitières ou florales se situent près du littoral et pourraient bénéficier de l'aménagement du canal de Provence. L'industrie est concentrée dans l'agglomération toulonnaise (construction et réparation navales essentiellement) en dépit de quelques richesses naturelles (bauxite, liège ou sel marin). Seul le secteur tertiaire est en progression, bénéficiant de l'extraordinaire accroissement de la population. Si les cantons de l'intérieur ont pu stopper leur dépeuplement, l'urbanisation a surtout porté sur le littoral (plus de la moitié de la population habite dans l'agglomération de Toulon). L'aménagement touristique de ce littoral, qui bénéficie d'un bel ensoleillement et de sites accueillants, toujours proches de la nature, est remarquable avec la multiplication des stations (Hyères, Le Lavandou, Cavalaire, Saint-Tropez, Fréjus-Saint-Raphaël), la création de marinas (Port-Grimaud) et l'aménagement de ports de plaisance. Le tourisme gagne vers l'intérieur, accroissant les risques d'incendie d'une couverture forestière particulièrement vulnérable. Le parc national de Port-Cros est situé dans les îles d'Hyères et le parc national du Verdon est situé en partie dans le nord du département.