En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Saône-et-Loire (71)

Département de la Région Bourgogne.
Le département appartient à l'académie et à la cour d'appel de Dijon, à la zone de défense Est.

  • Chef-lieu de département : Mâcon
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Autun, Chalon-sur-Saône, Charolles, Louhans
  • Nombre d'arrondissements : 5
  • Nombre de cantons : 57
  • Nombre de communes : 573
  • Superficie : 8 575 km2
  • Population : 555 663 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Saône-et-Loiriens

La partie occidentale appartient au Massif central ; l'extrémité nord-ouest est formée par les hautes collines boisées du Morvan, qui dépassent 800 m. Ce pays domine la dépression d'Autun, drainée par l'Arroux et bordée au S.-E. par les monts boisés de l'Autunois. Ce massif possède des richesses minières variées (schistes bitumineux et spathfluor, autunite [minerai d'uranium], plomb, manganèse). La population de ses cantons ruraux diminue lentement. Au S.-E. de l'Autunois, le sillon suivi par la Dheune et la Bourbince, et emprunté par le canal du Centre, constitue, autour du bassin de Blanzy-Montchanin-Montceau-les-Mines, une région industrielle de réputation ancienne (Le Creusot). Vers le S. et le S.-E. s'élèvent les hauteurs du Charolais, calcaires à l'O., cristallines à l'E., limitées à l'O. par la vallée de la Loire et à l'E. par les monts du Mâconnais. Ce pays de beaux herbages est une terre d'élevage de bovins à la race réputée et de chevaux. Pays de petites villes, le Charolais perd sa population. À l'E. du Charolais, les monts du Mâconnais sont un pays de polyculture dominé par l'élevage. Le rebord du Mâconnais, au-dessus de la Saône, porte un vignoble réputé, tout comme la Côte chalonnaise au nord. La vallée de la Saône, plaine d'effondrement propice aux cultures céréalières, betteravières, maraîchères et à l'élevage, est un lieu de passage et de transit des hommes et des marchandises entre les pays du Nord et ceux de la Méditerranée, jalonné de villes dont Mâcon et Chalon-sur-Saône. C'est l'axe vital du département (rail, autoroute). À l'E. de la Saône, les collines humides de la Bresse, au sol argileux avec un paysage bocager de polyculture, sont grosses productrices de maïs et d'autres céréales, mais l'élevage des vaches laitières, des porcs et des poules reste la principale activité agricole. La Bresse est essentiellement rurale avec une seule ville (Louhans). L'industrie du département est ancienne et diversifiée ; trois secteurs dominent : le travail des métaux (sidérurgie, fonderie), le secteur chimie-caoutchouc-plastique et les industries mécaniques. L'industrie textile a beaucoup reculé. D'autres branches sont également présentes, dont la traditionnelle céramique.

La Saône-et-Loire est au sixième rang des départements français par la superficie. C'est le département le plus peuplé et plus dense de la Région Bourgogne, bien que sa densité soit très inférieure à la moyenne nationale. Le nombre d'habitants continue de diminuer légèrement et la population vieillit. Un tiers des habitants sont des ruraux.

Le parc naturel régional du Morvan s'étend en partie sur le N.-O. du département.