En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jura (39)

Département de la Région Franche-Comté.
Le département appartient à l'académie et à la cour d'appel de Besançon, à la zone de défense Est.

  • Chef-lieu de département : Lons-le-Saunier
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Dole, Saint-Claude
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 34
  • Nombre de communes : 544
  • Superficie : 4 999 km2
  • Population : 261 534 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Jurassiens

Le département se divise en trois régions physiques. Au N.-O., le petit massif de la Serre est formé de granite, de gneiss et de schistes ; ses bordures rappellent le paysage des Vosges. Au centre, dans l'extrémité orientale de la plaine de la Saône, coulent le Doubs, la Loue et l'Ognon ; sur les sables s'étale la vaste forêt de Chaux, mais l'élément dominant ici est une plaine argileuse et fertile, le Finage. Vers l'E., la plus grande partie du département dépend de la « Montagne », qui se divise elle-même en trois parties : le rebord jurassien ou Vignoble avec la falaise du Revermont ; les plateaux (Champagnole et Nozeroy) disposés en gradins, troués par de profondes vallées dans le calcaire, notamment la vallée de l'Ain ; enfin, à l'est, en bordure de la Suisse, les monts du Jura boisés (parc naturel régional du Haut-Jura), au climat hivernal très rude, où les passages en « cluses » sont difficiles et les cols, rares et relativement élevés.

La plaine est bien peuplée et comporte de grandes et moyennes exploitations agricoles, sauf dans le Vignoble où domine la petite propriété. Les céréales et les herbages prévalent. Les plateaux et la « Montagne » sont orientés vers l'élevage des vaches laitières pour la fabrication des fromages, qui sont largement exportés. Les forêts de hêtres et surtout de conifères sont la grande ressource des communes des plateaux et de la Montagne : la moitié de la superficie départementale est boisée. Le bois est exporté, notamment vers l'Italie, mais aussi traité dans de nombreuses scieries et fabriques de contreplaqués.

Les industries annexes à la forêt (agroalimentaires, scieries, papeteries) jouent un rôle assez important. Le travail des plastiques (plasturgie) s'est très fortement développé autour de Saint-Claude et dans le nord de la Plastic Vallée. Les autres branches industrielles sont l'appareillage mécanique et électrique. Les activités tertiaires sont assez fortement représentées et en accroissement constant.

Le Jura compte deux carrefours commerciaux importants dans la Plaine : Dole et Lons-le-Saunier. L'urbanisation a fortement progressé sur les plateaux et dans le haut Jura ; chaque ville, chaque bourg possède une ou deux petites industries spécialisées, dont le rayonnement est souvent considérable : ainsi la cluse de Morez assure la moitié de la production française de montures de lunettes, le secteur de Saint-Claude s'est tourné vers la fabrication non seulement de pipes, mais des articles pour fumeurs et des bijoux ; l'industrie du jouet est présente à Moirans-en-Montagne et près de Saint-Claude. Plusieurs milliers de frontaliers vont chaque jour travailler en Suisse.