Identifiez-vous ou Créez un compte

Doubs (25)

Besançon
Besançon

Département de la Région Franche-Comté.
Le département appartient à l'académie et à la cour d'appel de Besançon, à la zone de défense Est.

  • Chef-lieu de département : Besançon
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Montbéliard, Pontarlier
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 35
  • Nombre de communes : 594
  • Superficie : 5 234 km2
  • Population : 527 770 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Doubistes

Le haut Doubs, en bordure de la frontière suisse, est constitué par la « Montagne » jurassienne (vers Mouthe). C'est un pays d'élevage bovin laitier (gruyère). Paradoxalement, la Montagne a la plus forte dispersion d'entreprises travaillant le bois et les pièces d'horlogerie. Les cluses et les vals sont l'objet d'une intense circulation franco-suisse. Le Doubs tabulaire (au centre) est moins peuplé et connaît une évolution défavorable (crise aiguë de l'horlogerie). Il est devenu un réservoir de main-d'œuvre pour Besançon et Montbéliard. La polyculture domine dans les collines comprises entre le Doubs et l'Ognon, dans le N.-O. La mécanique de précision s'est renforcée dans les centres de Pontarlier, Morteau et Maîche. On assiste dans cette partie du département à un vieillissement inquiétant des exploitations agricoles. Le pays de Montbéliard et la région de Besançon ont été les grands bénéficiaires de l'exode rural des plateaux (qui a eu pour conséquence une extension des forêts, composées de sapins et surtout d'épicéas : le bois est la grande ressource des communes des plateaux et de la Montagne).

L'avant-pays jurassien est à la fois un pays agricole (élevage laitier) et l'ensemble le plus peuplé du département avec les deux pôles de Besançon et Montbéliard. L'industrie, développée (constructions mécaniques et automobiles), est localisée essentiellement à Besançon et dans l'agglomération de Montbéliard (Sochaux). Le département est extrêmement dépendant des résultats des ventes d'automobiles construites à Sochaux. Le secteur des microtechniques et de la connectique, l'une des spécialités du département (notamment à Besançon), est lui aussi en difficulté. Plusieurs milliers de frontaliers vont chaque jour travailler en Suisse. Le tourisme, surtout hivernal (ski de fond), connaît un certain développement dans ce département qui est l'un des plus froids de France.