En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charente (16)

Département de la Région Poitou-Charentes.
Le département appartient à l'académie de Poitiers, à la cour d'appel de Bordeaux, à la zone de défense Sud-Ouest.

  • Chef-lieu de département : Angoulême
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Cognac, Confolens
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 35
  • Nombre de communes : 404
  • Superficie : 5 956 km2
  • Population : 351 577 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Charentais

Correspondant principalement à l'Angoumois, le département s'étend sur l'extrémité occidentale du Massif central (Confolentais) et sur les plateaux calcaires du nord-ouest du Bassin aquitain. Il regroupe des petits pays très variés. À l'E., sur les plateaux cristallins du Confolentais, les précipitations sont assez abondantes (de 800 à 1 000 mm) : les prairies naturelles et les cultures fourragères permettent l'élevage des animaux de boucherie (bovins, agneaux). Les foires de Saint-Claud, Montbron, Confolens et Chabanais demeurent actives. Au N. et à l'E. d'Angoulême, les campagnes de l'Angoumois sont modelées dans des calcaires jurassiques où se perdent des rivières (Bandiat, Tardoire), dont les eaux ressortent en grosses sources près d'Angoulême. De grandes forêts (Braconne) s'étendent à l'E. de la ville. Entre La Rochefoucauld et Ruffec, le bocage (céréales, élevage) s'étend sur des placages de sable ; plus ouvertes sont les campagnes à l'O. de Ruffec. La Charente sinue au milieu de cette région dans une vallée occupée par les prairies. Les bois tiennent une grande place dans le sud : dans la Double saintongeaise, dans la région de Montmoreau, tournée vers l'élevage laitier (beurre), et autour de Barbezieux où la vigne est déjà importante. Celle-ci règne sur la Grande Champagne (large dépression, creusée au S. de la Charente dans les calcaires santoniens) ; sur ses terres est obtenu le vin qui donne le meilleur cognac ; c'est une région de monoculture avec de grosses fermes isolées et aussi des bourgs (Archiac, Segonzac) et des villes (Jarnac et surtout Cognac, qui demeurent les capitales du vignoble). L'industrie est assez diversifiée (alimentation, constructions mécaniques et électriques, papeterie, etc.) et présente surtout dans l'agglomération d'Angoulême, principal centre culturel, qui regroupe près du tiers de la population départementale.