En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aube (10)

Troyes
Troyes

Département de la Région Champagne-Ardenne.
Le département appartient à l'académie et à la cour d'appel de Reims, à la zone de défense Est.

  • Chef-lieu de département : Troyes
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Bar-sur-Aube, Nogent-sur-Seine
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 33
  • Nombre de communes : 431
  • Superficie : 6 004 km2
  • Population : 303 327 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Aubois

L'axe du département est la vallée de la Seine. Les divisions naturelles lui sont perpendiculaires. La moitié nord-ouest s'étend sur la Champagne crayeuse : c'est un espace de grandes cultures, dans de grandes exploitations. Les vallées s'y étalent en larges couloirs boisés et verdoyants, surtout celle de la Seine dans le Morvois (vers Romilly-Nogent). Des industries agricoles y sont apparues (sucrerie d'Arcis-sur-Aube, moulins de Nogent, etc.). Au sud, la craie est couronnée par l'argile à silex dans les collines du pays d'Othe, au paysage plus boisé, mais où la grande culture a presque effacé l'ancien bocage à pommiers ; les résidences secondaires des Parisiens y sont nombreuses.

En allant vers le sud-est, on trouve d'abord la longue dépression S.-O.-N.-E. de la Champagne humide, pays d'étangs, de forêts et de prés, où l'on a aménagé les grands réservoirs « Seine » (lac de la forêt d'Orient) et « Aube » (lac du Temple), alimentés par le fleuve. Ces lacs régularisent les débits fluviaux et constituent des zones touristiques tournées vers la faune et la flore (parc naturel régional de la forêt d'Orient). Puis, on monte sur les plateaux du sud-est du Bassin parisien, aux pentes boisées mais aux surfaces bien cultivées en céréales, et dont une côte, très morcelée, abrite, entre Bar-sur-Seine et Bar-sur-Aube, le vignoble aubois (7 000 ha environ), d'appellation champagne.

La densité moyenne du département ne rend pas compte de l'importance de l'agglomération de Troyes qui regroupe un peu plus de 40 % de la population départementale. Les autres villes sont très modestes : Romilly-sur-Seine (14 350 habitants) venant avant Nogent-sur-Seine (6 127 habitants) et Bar-sur-Aube (5 792 habitants), qui sont chefs-lieux d'arrondissement.

L'emploi est encore très marqué par l'agriculture qui occupe 6,9 % des actifs. En dehors du champagne, pour lequel le département vient en deuxième place après la Marne, les céréales dominent, faisant de Nogent-sur-Seine le deuxième port fluvial céréalier français ; elles sont suivies par les oléagineux et protéagineux. L'Aube est également le premier département producteur de chanvre. L'industrie représente 27,9 % de la population active. Le textile, reste important, complété par les équipements automobiles, la métallurgie et la mécanique, les travaux publics, les transports, le secteur bois papier, l'emballage-conditionnement (packaging valley), l'agroalimentaire et récemment les bio-carburants.

Le secteur tertaire s'est renforçé en raison de l'implantation de nouveaux établissements d'enseignement supérieur. L'Aube dispose en outre de bonne liaisons autoroutières qui tendent à accroître la dépendance à l'Île de France, mais facilitent aussi la fréquentation touristique du parc naturel régional de la forêt d'Orient.