En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zanzibar

Île de Tanzanie, dans l'océan Indien, à 36 km du continent africain.

  • Superficie : 1 658 km2
  • Population : 896 721 hab. (recensement de 2012)
  • Capitale : Zanzibar

GÉOGRAPHIE

L'île, corallienne, aux côtes basses et marécageuses, est traversée dans sa longueur par une chaîne de collines (le point culminant atteint 216 m). Le climat chaud et humide a permis le développement de la riziculture dans les plaines côtières et la culture des cocotiers ailleurs (base, avec la pêche, de l'économie de l'île). — Les îles de Zanzibar et de Pemba forment la Tanzanie insulaire.

HISTOIRE

Habitée dès les ixe-xe s. par des Arabes, des Bantous Zendj et des Persans dits « Shirazis », l'île était un centre du commerce à longue distance de l'océan Indien. Les Portugais en font le centre de leur domination en Afrique orientale (1503-1730). Les sultans d'Oman, moyennant tribut, aident les îles de Zanzibar et de Pemba ainsi que les ports swahilis de la côte à leur résister au xviie s. Les sultans s'installent à Zanzibar en 1832. L'île devient le plus grand entrepôt d'esclaves de la région jusqu'à la suppression de la traite sous la pression britannique en 1873 et l'abolition de l'esclavage sur l'île en 1897. Le sultanat doit accepter le protectorat britannique en 1890. La société, dominée par les Arabes à qui appartiennent les terres, n'accorde aucun pouvoir aux descendants d'esclaves et aux populations autochtones noires et métisses de Persans. Après l'accession à l'indépendance (1963), une révolte chasse le sultan et 8 000 Arabes sont massacrés. Zanzibar s'unit alors au Tanganyika pour former la Tanzanie (1964).