En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

parc international des lacs Waterton

Parc national des lacs Waterton
Parc national des lacs Waterton

Ensemble constitué par la réunion de deux parcs nationaux situés de part et d'autre de la frontière entre les États-Unis et le Canada ; l'ensemble du site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Totalisant 50 000 ha, la partie canadienne, Waterton Lakes, classée parc national en 1911, est propriété de l'Etat fédéral canadien, sauf 1 648 ha de réserve de bois exploités par le Blood Indian Band.

En 1932, le parc de Waterton Lakes a été associé au parc national Glacier (Montana, États-Unis), contigu, pour former le « Parc international de la paix dans le monde ».

Le parc des lacs Waterton est situé à la frange orientale des Montagnes Rocheuses, près des chaînes de Clark et Border, dans le sud-ouest de la province d'Alberta. Une de ses caractéristiques est la transition brutale, soulignée par l'absence de collines faisant office de contreforts montagneux, entre la prairie et la montagne. Le relief dominant est d'origine glaciaire.

S'étendant à l'intersection de plusieurs régions floristiques importantes, le parc des lacs Waterton est riche en espèces botaniques : on y recense plus de 870 espèces de plantes vasculaires, 182 de bryophytes et 218 de lichens.Traversé par les migrations saisonnières de grands ongulés, le parc est également réputé pour l'abondance de sa faune. Enfin, Waterton Lakes est l'une des zones archéologiques les plus intéressantes de l'Alberta ; on y recense plus de 200 sites préhistoriques.