En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marais poitevin

La marais poitevin
La marais poitevin

Région de l'ouest de la France, sur l'Atlantique, couvrant environ 70 000 ha (Vendée et Charente-Maritime essentiellement), s'étendant de la forêt de Longeville, au N., à Esnandes, au S., et, vers l'intérieur, jusqu'aux portes de Niort (débordant donc sur les Deux-Sèvres).

C'est un ancien golfe marin d'où émergent quelques îlots de calcaire jurassique (sites des villages) autour desquels s'est déposée la terre de bri, fertile, mais mal drainée. Au xiie s., l'assainissement fut entrepris par les abbayes (canaux de drainage aboutissant au Layet à la Sèvre Niortaise, écluses empêchant la remontée de la marée, digues sur l'estran) ; Henri IV fit creuser un canal circulaire par des Hollandais.

À l'E., le marais mouillé (25 000 ha) est recouvert par les eaux de pluie en hiver. Dans un bocage très dense (haies de saules et de peupliers), les prairies naturelles (élevage laitier) sont plus étendues que les cultures (légumes). La population y est assez nombreuse (40 habitants par km2) ; la route a rompu l'isolement et les barques ne sont plus guère utilisées que par les touristes attirés par la « Venise verte ». Au centre et à l'O., le marais desséché (45 000 ha) est un pays de grandes exploitations (60-80 ha), avec élevage laitier, au peuplement moins dense (15 à 20 habitants par km2). Marans en est le marché rural.

Le Marais poitevin a été dépossédé de son label de parc naturel régional en 1996, en raison des pratiques abusives d'assèchement de zones humides pour faire place à des cultures céréalières.