En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Inde française ou Établissements français dans l'Inde

Ensemble de territoires situés sur les côtes de l'Inde et formant une colonie française de 513 km2, dont la capitale était Pondichéry.

Le premier comptoir de l'Inde française fut Surat, fondé en 1668 par la Compagnie des Indes orientales dont l'œuvre fut poursuivie par la Compagnie des Indes. Des établissements furent créés à Pondichéry en 1674, à Chandernagor en 1686, à Mahé en 1721, à Yanaon en 1725, à Karikal en 1739, qui formèrent cinq circonscriptions auxquelles s'ajoutèrent huit comptoirs (ou loges) : Balasore, Kasimbazar (Cossimbazar) Yugdia, Dacca, Patna, Masulipatam, Calicut, Surat. Ces territoires, dont l'ensemble formait l'Inde française ou Établissements français dans l'Inde, furent accrus par Dupleix, qui étendit l'influence française au Carnatic et au Deccan, mais dont l'œuvre fut annihilée par le traité de Paris (1763). Confisquée par les Anglais (1778 /1779-1783 et 1793-1814), l'Inde française fut placée sous l'autorité d'un gouverneur et représentée au Parlement (1871). Amputée de Chandernagor, annexé à l'Union indienne en 1949, elle fut tout entière transférée à l'Inde en 1954.