En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Gâtinais

Région du Bassin parisien, au S.-S.-E. de Paris, partagée entre le Loiret, l'Essonne, la Seine-et-Marne et l'Yonne ; 3 600 km2. Ville principale : Montargis.

On oppose traditionnellement, de part et d'autre de la vallée du Loing, un Gâtinais riche (à l'O.), propice, sur ses sols limoneux découverts, à une polyculture savante, et un Gâtinais pauvre, naturellement voué, sur l'argile à silex, aux bois (forêt de Montargis), aux étangs, au bocage extensif. Le voisinage de Paris impose entre N. et S. des contrastes plus accusés. Au N., dans le Gâtinais français, la conquête de la terre par la grande exploitation s'est accompagnée d'une véritable révolution céréalière (80 % des terres exploitées), et la résidence secondaire parisienne représente le tiers du parc immobilier. Au S., le Gâtinais orléanais, aux exploitations moyennes, est resté plus fidèle aux élevages qui ont fait la célébrité du pays : vaches laitières, veaux, poules et poulets de chair, lapins, abeilles (« miel du Gâtinais »). La vie régionale s'organise autour de Montargis et, en périphérie, se font sentir les influences de Pithiviers, Joigny, Sens, Fontainebleau et Paris. Créé en 1999, le parc naturel régional du Gâtinais français recouvre environ 63 500 ha sur les départements de l'Essonne et de la Seine-et-Marne.