En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Chaco

parfois autrefois Gran Chaco

Grande plaine située au N. de la Pampa, entre les fleuves Paraguay-Paraná et le piémont des Andes, partagée pour l'essentiel entre le Paraguay (245 000 km2) et l'Argentine (près de 400 000 km2).

D'une superficie plus vaste que celle de la France, le Chaco est une plaine à peine inclinée du N.-O. (près de 600 m) au S.-E. (200 m) sous un climat continental très chaud, mais comportant des coups de froid, et semi-aride ; les précipitations diminuent vers l'O., depuis le Chaco sud-oriental encore arrosé (800 mm près du Paraná), jusqu'à devenir presque nulles. Aussi les quelques rivières qui le traversent difficilement (Pilcomayo, Bermejo) ou le contournent au S. (Salado et Saladillo-Dulce) proviennent-elles des contreforts andins. Les dépressions marécageuses et les savanes inondables à palmiers caractérisent les zones d'élevage extensif du S. et de l'E. ; la forêt sèche du quebracho, exploitée par de grandes compagnies qui en extraient le tanin, domine plus à l'intérieur et dans le N. ; dans le centre et le sud du Chaco argentin se sont développées des colonies de petits planteurs de coton ; plus à l'ouest, où l'aridité empêche toute exploitation, survivent quelques tribus indiennes près des rivières et une forte colonie de mennonites puissamment équipés au cœur du Chaco paraguayen. Ce dernier reste une région très marginale en dépit de la construction d'une route, qui atteint le piémont de Bolivie (Transchaco), et d'espoirs pétroliers. La province du Chaco (99 633 km2) n'occupe qu'une partie du Chaco argentin, mais elle est très active autour de l'agglomération portuaire et du nœud routier de sa capitale, Resistencia.