En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bessarabie

Région essentiellement agricole de Moldavie (principalement) et d'Ukraine, entre les basses vallées du Prout et du Dniestr. Ville principale : Chişinău.

HISTOIRE

Le nom de Bessarabie désigne initialement la majeure partie de la Valachie, domaine de la dynastie des Basarab. Les Russes l'appliquent plus tard à la région comprise entre le Prout et le Dniestr, relevant de la Moldavie, qu'ils envahissent plusieurs fois au cours du xviiie siècle et qu'ils obtiennent au traité de Bucarest (1812).

Afin d'éviter le contrôle par la Russie de l'embouchure du Danube, désormais librement ouvert à la navigation, le traité de Paris de 1856 stipule le retour à la Moldavie de la Bessarabie méridionale. Cette région redevient russe après le congrès de Berlin (1878). Après la révolution russe de 1917 et l'armistice de Brest-Litovsk, elle est occupée par les troupes roumaines (début 1918). Cette annexion entraîne la rupture des relations diplomatiques entre la Russie soviétique et la Roumanie. Elle est entérinée par les Alliés le 28 octobre 1920, mais n'est pas reconnue par l'URSS.

Un ultimatum soviétique exige, le 26 juin 1940, la remise de la Bessarabie, en même temps que celle de la Bucovine du Nord. En 1941, les Roumains, aidés par l'Allemagne, la reconquièrent, mais ils doivent y reconnaître, en 1944, la souveraineté soviétique, confirmée par le traité de paix du 10 février 1947.