En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Amérique latine

Rio de Janeiro
Rio de Janeiro

L'Amérique latine s'étend du Mexique à la Terre de Feu, recouvrant la partie méridionale de l'Amérique du Nord, l'Amérique centrale, l'archipel antillais et l'Amérique du Sud et constitue un ensemble des pays qui ont été des colonies espagnoles ou portugaises (Brésil). N'ont échappé à l'influence ibérique que des espaces limités des Antilles et des Guyanes colonisés par la France, l'Angleterre et la Hollande.

  • Superficie : 20 500 000 km2
  • Population : 574 127 000 hab. (estimation pour 2013)
  • Nom des habitants : Latino-Américains

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L'AMÉRIQUE LATINE

L'Amérique latine, en majeure partie tropicale, traduit certes les contraintes du milieu naturel, relief et climat, mais surtout le poids de l'histoire, grande responsable des structures politiques et économiques, qu'il s'agisse du découpage de l'espace ou des choix de sa mise en valeur. L'histoire explique : la présence d'un pays géant (le Brésil, plus du tiers de la superficie et de la population de l'Amérique latine), la multiplicité des petites républiques d'Amérique centrale, des États (ou parfois encore dépendances) insulaires des Antilles (rattachées globalement un peu abusivement à cet ensemble) ; la composition, généralement mêlée, de la population, où au fonds précolombien se sont ajoutés les Européens (surtout de la péninsule Ibérique) et des Noirs africains ; les structures agraires (extension de la grande propriété) et socio-professionnelles (inexistence fréquente d'une classe moyenne entre une aristocratie foncière et politique et la masse du peuple) ; le développement de certaines productions à vocation commerciale (café, cacao, canne à sucre), aux dépens de cultures vivrières ; la croissance rapide de la population, à la base, par le biais de l'exode rural (malgré la permanence de l'importance relative de l'activité agricole), de la prolifération des bidonvilles dans des métropoles. Beaucoup de ces caractéristiques (liées entre elles) contiennent une charge politico-sociale explosive, souvent aggravée par une dette extérieure en augmentation constante depuis les années 1970, d'un stock total (pour l'Amérique latine et les Antilles) de 32 milliards de dollars en 1970 à 826 milliards en 2007, avec cependant des différences importantes entre les États.

L'économie de l'Amérique latine offre un tableau fortement contrastée entre certains pays demeurés agricoles (Amérique centrale, pays andins) et d'autres (Brésil, Chili, Argentine notamment) ayant largement décollé.

Les États d'Amérique latine

LES ÉTATS D'AMÉRIQUE LATINE

ÉTAT

Superficie
(en km2)

Nombre d'habitants
(estimation pour 2013)

Argentine

2 780 000

41 446 000

Belize

23 000

332 000

Bolivie

1 100 000

10 671 000

Brésil

8 512 000

200 362 000

Chili

757 000

17 620 000

Colombie

1 140 000

48 321 000

Costa Rica

51 000

4 872 000

Équateur

260 670

15 738 000

Guatemala

109 000

15 468 000

Guyana

215 000

800 000

Honduras

112 000

8 098 000

Mexique

1 970 000

122 332 000

Nicaragua

148 000

6 080 000

Panamá

77 000

3 864 000

Paraguay

407 000

6 802 000

Pérou

1 285 000

30 376 000

Salvador

21 000

6 340 000

Suriname

163 265

539 000

Uruguay

177 500

3 407 000

Venezuela

912 050

30 405 000