En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

  

unità


sostantivo maschile invariabile o sostantivo feminile invariabile
  unité f
 unità monetaria/di misura   unité monétaire/de mesure
 unità (telefonica)   unité (téléphonique)
 unità centrale/periferica   unité centrale/périphérique

L'Unità d'Italia
L'unification de l'Italie se déroula en deux phases : la première s'acheva en 1859 avec la victoire de l'alliance entre le Piémont de Cavour et la France de Napoléon III sur l'Autriche. La Lombardie fut ainsi conquise par les armes tandis que la Toscane et l'Émilie furent annexées en mars 1860 au moyen de deux plébiscites. C'est grâce à Garibaldi et au parti d'Action que le royaume des Deux—Siciles fut libéré de la domination des Bourbons, lors de la célèbre expédition des Mille. Malgré l'avis défavorable du gouvernement piémontais, Garibaldi quitta Quarto (en Ligurie) le 5 mai 1860 ; cinq mois après avoir débarqué en Sicile, il entrait triomphalement à Naples. Mais si Garibaldi fut le grand vainqueur militaire de l'unité italienne, il ne sut pas exploiter cette victoire sur le plan politique : ainsi fut-il contraint de céder le pouvoir à Victor Emmanuel II. Le 17 mars 1861, celui-ci proclamait officiellement l'unité de l'Italie, parachevée ensuite par l'annexion de la Vénétie (1866) et de Rome (1870).