En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

  

olio


sostantivo maschile
  huile f
  pane all'olio   pain à l'huile
 olio di semi/d'oliva   huile végétale/d'olive
 olio extravergine d'oliva   huile d'olive vierge extra
  tonno/sardine sott'olio   thon/sardines à l'huile
 olio di mandorle   huile d'amandes
 olio solare   huile solaire
 olio essenziale   huile essentielle
 olio di fegato di merluzzo   huile de foie de morue
 olio di ricino   huile de ricin
 l'olio santo religione   les saintes huiles
 dare/ricevere l'olio santo   donner/recevoir l'extrême-onction
  dipinto/colore a olio arte   tableau/peinture à l'huile
 olio di gomito (scherzoso)   huile de coude

L'olio d'oliva
Avec une production moyenne de plus de 500 000 tonnes d’olives par an, l’Italie est, après l’Espagne, le plus gros producteur d’olives au monde, majoritairement consacrées à la fabrication d’olio extravergine di oliva (huile d’olive vierge extra). Mais si l’Italie ne produit que 22% de l'huile d'olive mondiale, elle en est en revanche le plus gros consommateur (35%). On comprend pourquoi le territoire italien est constellé, du nord au sud, de frantoi (les pressoirs), d’ aziende agricole (les exploitations agricoles) ou encore de fattorie (les fermes) dédiés à la culture de l'olive, même si l’essentiel de la production vient du « Mezzogiorno », et en particulier des Pouilles. Protégé par des appellations contrôlées extrêmement rigoureuses, l'oro verde agrémente aujourd'hui la plupart des plats italiens.