En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

  

carnevale


sostantivo maschile
  carnaval m

Il carnevale
Issu du latin carnem levare, “supprimer la viande”, en référence au jeûne pascal, le mot carnaval désigne une époque de réjouissances profanes (qui va de l’Épiphanie au mercredi des Cendres) héritées des licencieuses saturnales romaines. S’il existe en Italie une infinité de carnavals, les plus renommés sont ceux de Venise, d’Ivrea, de Viareggio et de Putignano. À Venise, l’usage des célèbres masques ( le maschere) date du début du XIIIe siècle : c’était alors la façon la plus sûre de se dévergonder sans être reconnu. Les masques vénitiens allaient ensuite rejoindre ceux des personnages de la Commedia dell’arte : parmi les plus célèbres, on trouve les serviteurs Arlecchino, Brighella et Pulcinella, malins et sournois, et Pantalone, vieillard libidineux et cupide.