En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Cours de français

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Expressions avec tête

 tête

nom féminin

(latin testa, pot en terre cuite)



  • À la tête de quelque chose,

    à la place de celui qui dirige, commande : Être à la tête d'une grosse fortune ; au premier rang d'un groupe : Se trouver à la tête du cortège ; à la première place, comme leader, directeur, etc. : Être à la tête d'un groupe commercial.
  • Familier.

    Avoir, attraper la grosse tête,

    se croire plus important que ce qu'on est ; avoir des prétentions sans rapport avec sa valeur réelle.
  • Avoir en tête de,

    projeter, avoir l'intention de faire telle chose.
  • Familier.

    Avoir ses têtes,

    montrer du parti pris dans ses sympathies ou ses antipathies à l'égard des autres.
  • Avoir (toute) sa tête,

    jouir de toutes ses facultés intellectuelles, être lucide.
  • Avoir une idée derrière la tête,

    avoir une intention, un projet qu'on ne dévoile pas ouvertement.
  • Avoir une tête à,

    avoir une physionomie qui porte à croire que l'on est destiné à se comporter de telle ou telle façon.
  • Bal, dîner de têtes,

    réunion où les participants se sont déguisés pour ressembler à tel ou tel personnage.
  • Coup de tête,

    action décidée brusquement, sans réfléchir.
  • De la tête aux pieds,

    de haut en bas, sur tout le corps.
  • De tête,

    mentalement, sans faire usage de l'écriture.
  • Familier.

    En avoir par-dessus la tête de quelque chose, de quelqu'un,

    en être excédé, ne plus pouvoir le supporter.
  • Enfoncer, mettre quelque chose dans la tête de quelqu'un,

    l'en persuader.
  • Familier.

    Faire la tête,

    bouder, être de mauvaise humeur.
  • Homme, femme de tête,

    personne intelligente et décidée.
  • La tête la première,

    la tête en bas, dans une chute ; avec témérité, sans précaution.
  • Lever, redresser la tête,

    prendre, reprendre de l'assurance, de la confiance en soi, agir de nouveau avec le sentiment de sa force.
  • Monter à la tête (à quelqu'un),

    (l')étourdir, (le) griser ; (lui) troubler la raison.
  • Monter la tête à quelqu'un,

    l'exciter, lui inspirer des sentiments d'hostilité contre quelqu'un.
  • N'en faire qu'à sa tête,

    agir à sa guise.
  • Ne pas avoir de tête,

    être très étourdi, oublier tout.
  • Par tête ou, familièrement, par tête de pipe,

    par personne.
  • Perdre la tête,

    perdre son sang-froid, s'affoler.
  • Se mettre dans la tête, en tête de, que,

    prendre la résolution de faire quelque chose et s'y tenir obstinément, se persuader, se convaincre que.
  • Se taper la tête contre les murs,

    s'efforcer désespérément de sortir d'une situation sans issue.
  • Tenir tête à quelqu'un,

    s'opposer à ses volontés, lui résister.
  • Tête à tête, en tête à tête,

    seul avec son interlocuteur, seul à seul.
  • Familier.

    Tête blonde,

    enfant.
  • Familier ou populaire.

    Tête de + nom,

    forme des expressions plus ou moins désobligeantes ou injurieuses appliquées à quelqu'un.
  • Tête de Turc,

    personne que l'on prend pour cible de ses plaisanteries, de ses railleries.
  • Tête de mort,

    squelette d'une tête humaine ; emblème représentant un crâne humain.
  • Familier.

    Tête d'œuf,

    intellectuel.
  • Tête en l'air,

    étourdi.
  • Tête pressée,

    en Belgique, fromage de tête.
  • Tête sans cervelle, tête de linotte, tête d'oiseau,

    esprit léger, irréfléchi, inconséquent.
  • Tourner la tête à quelqu'un,

    lui faire perdre le sens des réalités ; le rendre amoureux.
  • Familier.

    Une grosse tête,

    personne très savante, très cultivée.
Défense
  • Tête nucléaire,

    synonyme de ogive nucléaire.
Électroacoustique
  • Tête de lecture,

    synonyme de cellule phonocaptrice.
  • Tête magnétique,

    transducteur électromagnétique destiné à assurer une fonction d'enregistrement, de lecture ou d'effacement.
Forage
  • Tête de puits,

    ensemble des dispositifs installés à l'entrée d'un puits. (Pour les puits en production, on dit aussi tête de production et, dans le cas de puits éruptifs, arbre de Noël.)
Histoire
  • Têtes rondes,

    surnom donné, lors de la révolution anglaise de 1642, aux partisans puritains du Parlement, qui portaient les cheveux coupés court, alors que la mode était aux longues boucles.
Informatique
  • Tête de lecture,

    dispositif qui se déplace à la surface d'un support de stockage magnétique ou optique pour lire les informations qui y sont codées.
Matériel de bureau
  • Tête d'impression,

    sur certaines machines à écrire, sphère métallisée portant en relief les caractères nécessaires à la frappe.
Mécanique
  • À ou avec soupapes en tête,

    se dit de la disposition des soupapes inversées placées dans la culasse amovible constituant la « tête » des cylindres.
  • Tête de bielle,

    extrémité de la bielle qui s'articule sur un maneton du vilebrequin.
  • Tête d'usinage,

    unité permettant de mettre en rotation une broche, et de lui donner son mouvement d'avance (tête de perçage, d'alésage, de taraudage, etc.).
Militaire
  • Tête de pont,

    zone occupée par une force militaire en territoire ennemi, au-delà d'un fleuve ou de la mer, en vue d'un franchissement ou d'un débarquement ultérieur du gros des forces.
Mobilier et décoration
  • Tête de lit,

    chevet, dosseret.
Musique
  • Voix de tête,

    registre aigu de la voix humaine utilisant les cavités supérieures de l'appareil vocal pour faire résonner les sons.
Reliure
  • Tranche de tête,

    tranche du haut d'un livre.
Sports
  • Tête de série,

    concurrent (ou équipe) que ses performances antérieures désignent pour rencontrer un adversaire présumé plus faible lors des premières rencontres d'une épreuve éliminatoire.
Télécommunications
  • Tête de réseau,

    installation qui permet, dans un réseau câblé, de recevoir les programmes de télévision extérieurs et d'émettre les programmes produits localement.
Transports
  • Tête de ligne,

    endroit d'où part une ligne de transport.
Vénerie
  • Faire tête,

    se retourner contre les chiens et se défendre en parlant du cerf et du sanglier.