En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Expressions avec solidarité

 solidarité

nom féminin



  • Contrat de solidarité,

    contrat entre l'État et les entreprises (ou les collectivités locales), institué en 1982 afin d'encourager une réduction du travail ou de faciliter la cessation anticipée du travail pour favoriser la création d'emplois. (La loi du 31 décembre 1992 a fusionné ce dispositif avec le mécanisme de préretraite F.N.E. à mi-temps pour les salariés touchés par un licenciement économique. Le nouveau système de préretraite progressive a pour ambition de répondre à deux situations : être un palliatif au licenciement économique ou bien l'instrument d'une politique de réaménagement du temps de travail dans l'entreprise.)
  • Fonds national de solidarité (F.N.S.),

    fonds budgétaire de l'État, créé en 1956 et qui a été remplacé par le fonds de solidarité vieillesse (F.S.V.).
  • Impôt de solidarité,

    impôt exceptionnel destiné à faire face à une situation de crise ou à financer un secteur de l'économie particulièrement frappé par la conjoncture, voire un régime social déficitaire.
  • Régime de solidarité,

    régime d'indemnisation du chômage institué en 1984 pour certaines catégories de personnes ne remplissant pas les conditions exigées pour bénéficier de l'assurance chômage. (Financé par une contribution de solidarité des agents publics et, le cas échéant, par une subvention d'État, ce régime sert l'allocation d'insertion et l'allocation de solidarité spécifique.)
  • Solidarité ministérielle,

    principe selon lequel chacun des ministres est responsable des décisions collégialement prises par le gouvernement.