En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Cours de français

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec soleil

  soleil

nom masculin

(latin populaire soliculus, du latin classique sol, solis)



  • Théodore Agrippa d' Aubigné (près de Pons, Saintonge, 1552-Genève 1630)
    Et le soleil voyant le spectacle nouveau
    À regret éleva son pâle front des ondes,
    Transi de se mirer en nos larmes profondes.

    Les Tragiques
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    La gloire est le soleil des morts.
    La Recherche de l'absolu
  • Henri Barbusse (Asnières 1873-Moscou 1935)
    On ne peut pas plus regarder face à face la destinée que le soleil et pourtant elle est grise.
    L'Enfer , Librairie Mondiale
  • René Crevel (Paris 1900-Paris 1935)
    Croyez-vous que les endives qui blanchissent dans les caves aiment à se rappeler le soleil ?
    Babylone , Seghers
  • René Daumal (Boulzicourt, Ardennes, 1908-Paris 1944)
    Si le soleil ne s'éteint pas sur mes États, c'est que mon règne est d'un seul jour.
    Le Contre-ciel , Gallimard
  • Xavier Forneret (Beaune 1809-Beaune 1884)
    Quand le soleil est pâle, il regarde les tombes.
    Sans titre, par un homme noir, blanc de visage
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    La terre est au soleil ce que l'homme est à l'ange.
    Les Contemplations, Explication, III, 12
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Un affreux soleil noir d'où rayonne la Nuit.
    Les Contemplations, Ce que dit la bouche d'ombre, VI, 26
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Le vieillard regardait le soleil qui se couche ;
    Le soleil regardait le vieillard qui se meurt.

    Les Quatre Vents de l'esprit
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    La vérité est comme le soleil. Elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
    Tas de pierres , Éditions Milieu du monde
  • Marcel Jouhandeau (Guéret 1888-Rueil-Malmaison 1979)
    Aimer, c'est n'avoir plus droit au soleil de tout le monde. On a le sien.
    Algèbre des valeurs morales , Gallimard
  • Jules Laforgue (Montevideo 1860-Paris 1887)
    Ô convoi solennel des soleils magnifiques,
    Nouez et dénouez vos vastes masses d'or,
    Doucement, tristement, sur de graves musiques,
    Menez le deuil très lent de votre sur qui dort.

    Poèmes posthumes, Marche funèbre pour la mort de la Terre
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Qu'importe le soleil ? Je n'attends rien des jours.
    Premières Méditations poétiques, l'Isolement
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Le soleil des vivants n'échauffe plus les morts.
    Premières Méditations poétiques, l'Isolement
  • Félicité de La Mennais (Saint-Malo 1782-Paris 1854)
    L'homme est ainsi fait : la lumière du soleil le laisse dans l'obscurité ; il ne discerne rien qu'à la lueur des feux qui consument, qui dévastent.
    Lettre au comte de Senfft, 13 juillet 1830
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Le soleil ni la mort ne se peuvent regarder fixement.
    Maximes
  • Guy de Maupassant (château de Miromesnil, Tourville-sur-Arques, 1850-Paris 1893)
    L'homme qui aime normalement sous le soleil, adore frénétiquement sous la lune.
    Sur l'eau
  • Jules Michelet (Paris 1798-Hyères 1874)
    Le soleil de l'homme, c'est l'homme.
    Journal, 18 avril 1854 , Gallimard
  • Oscar Vladislas de Lubicz-Milosz, dit O. V. de L. Milosz (Tchereïa, Lituanie, 1877-Fontainebleau 1939)
    Et la clef de soleil est sous ma main [ ].
    Poèmes, Talita Cumi , Fourcade
  • Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval (Paris 1808-Paris 1855)
    L'amour constant ressemble à la fleur du soleil,
    Qui rend à son déclin, le soir, le même hommage
    Dont elle a, le matin, salué son réveil !

    Poésies diverses, Mélodie
  • Charles Perrault (Paris 1628-Paris 1703)
    Anne, ma sur Anne, ne vois-tu rien venir ?
    Et la sur Anne lui répondait :
    Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie.

    Barbe-Bleue
  • Henri Petit (1900-1978)
    Il n'y a qu'un soleil : ne divise pas ton cur.
    Ordonne ton amour
  • Jacques Prévert (Neuilly-sur-Seine 1900-Omonville-la-Petite, Manche, 1977)
    Il faut [ ] être très poli avec la terre et avec le soleil.
    Histoires , Gallimard
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    Soleil, je te viens voir pour la dernière fois.
    Phèdre, I, 3, Phèdre
  • Edmond Rostand (Marseille 1868-Paris 1918)
    Académie fran¸aise, 1901
    Ô Soleil ! Toi sans qui les choses
    Ne seraient que ce qu'elles sont.

    Chantecler, I, 2 , Fasquelle
  • Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse (Pointe-à-Pitre 1887-Giens, Var, 1975)
    Et le soleil n'est point nommé, mais sa puissance est parmi nous.
    Anabase , Gallimard
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    Il faut un double soleil pour éclairer le fond de la bêtise humaine.
    Nekrassov , Gallimard
  • Pierre Teilhard de Chardin (Sarcenat, Puy-de-Dôme, 1881-New York 1955)
    Le soleil se lève en avant.
    La Vision du passé , Le Seuil
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Ah ! le soleil Quelle ombre de tortue
    Pour l'âme, Achille immobile à grands pas !

    Charmes, le Cimetière marinGallimard
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Soleil, soleil ! Faute éclatante !
    Charmes, Ébauche d'un serpent , Gallimard
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Ô Soleil [ ]
    Feu vers qui se soulève une vierge de sang
    Sous les espèces d'or d'un sein reconnaissant !

    La Jeune Parque , Gallimard
  • Héraclite, d'Éphèse (vers 550-vers 480 avant J.-C.)
    Le soleil se renouvelle chaque jour. Il ne cesse pas d'être éternellement nouveau.
    Fragment, 6 (traduction Battistini)
  • Alexandre III, le Grand (Pella, Macédoine, 356 avant J.-C.-Babylone 323)
    roi de Macédoine
    Le soleil ne se couche pas sur mon empire.
    Commentaire
    Cette phrase que W. Scott applique à Napoléon et Schiller à Philippe II, fut prononcée par Alexandre le Grand. On la trouve dans Claude, Virgile et Tibulle, pour caractériser la grandeur de Rome, et aussi dans les Lettres familières de Howell (1623)
    . Cette affirmation a aussi été attribuée à Charles Quint.
  • Frédéric Mistral (Maillane, Bouches-du-Rhône, 1830-Maillane, Bouches-du-Rhône, 1914)
    Le soleil me fait chanter.
    Lou soulèu me fai canta.
    Commentaire
    Cette devise accompagnait le blason poétique que Mistral s'était lui-même composé : une cigale d'or sur champ d'azur chantant sous un soleil, elle est faite de sept syllabes, chiffre de la sagesse (parce qu'il est la somme des chiffres symboliques de l'action : 4, et de la mystique : 3).
  • Frédéric Mistral (Maillane, Bouches-du-Rhône, 1830-Maillane, Bouches-du-Rhône, 1914)
    Gai lézard, bois ton soleil ! l'heure ne passe que trop vite, et demain il pleuvra peut-être.
    Inscription pour le cadran solaire de sa maison à Maillane
    Gai lesèrt, bèu toun soulèu !
    L'ouro passo que trop lèu,
    E deman plòura bèlèu.

    Commentaire
    En raison de cette inscription, la maison est dénommée oustau dóu lesèrt (maison du lézard).