En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Accords et difficultés de satire

 satire

nom féminin

(latin satira, variante de satura, farce)



Orthographe et sens
Ne pas confondre ces deux noms.
  1. Satire n.f. (avec un i) = écrit ou dessin qui tourne qqn ou qqch en ridicule. « Le Malade imaginaire » est une satire des médecins. L'adjectif correspondant est satirique : une comédie satirique.
    remarque
    Une satyre (avec un y) est un terme spécialisé d'histoire de la littérature grecque signifiant « pièce mettant en scène des satyres ». C'est un mot rare.

  2. Satyre n.m. (avec un y) = demi-dieu à jambes de bouc, dans la mythologie grecque ; de nos jours, pervers sexuel (exhibitionniste, notamment). « Le satyre, un boulanger au visage naïf, avait forcé une fillette de douze ans » (M. Aymé).
    remarque
    L'adjectif correspondant, satyrique, n'est employé que pour qualifier les poèmes et les drames mythologiques qui font apparaître des chœurs de satyres (voir ci-dessus


    remarque
    ). On ne peut donc pas dire *une conduite satyrique pour une conduite de satyre.