En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Accords et difficultés de salaire

 salaire

nom masculin

(latin salarium, solde pour acheter le sel)



Orthographe
On écrit salaire, avec -ai-, mais salarial, salariat et salarier, avec a.
remarque
Salarial, salariat et salarier sont des dérivés savants de salaire, refaits sur le latin salarium (solde pour acheter du sel).



Sens
Au sens large, un salaire est ce que l'on reçoit en contrepartie d'un travail ou d'un service : toute peine mérite salaire ; salaire en nature. Au sens strict, c'est une somme d'argent convenue d'avance et versée régulièrement à un employé par son employeur en vertu d'un contrat de travail. Certains salaires portent un nom spécifique ; c'est le cas du traitement (salaire d'un fonctionnaire) et de la solde (salaire d'un militaire). D'autres rémunérations, qui ne font pas l'objet d'un contrat de travail, ne constituent pas des salaires au sens strict du terme. C'est le cas des cachets de certaines professions artistiques (musiciens et comédiens, notamment), des émoluments des officiers ministériels, des honoraires des professions libérales (médecins, architectes, travailleurs indépendants), des piges des journalistes non salariés, des vacations des experts commis en justice. - Appointements, qui désignait naguère la rémunération d'un employé (par opposition au salaire d'un ouvrier), est vieilli. Gages, qui désignait la rémunération d'un employé de maison, est sorti de l'usage.