En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Accords et difficultés de rien

 rien

pronom indéfini

(latin rem, accusatif de res, chose)



Sens
  1. Rien employé au sens de quelque chose, quoi que ce soit. Rien (du latin rem, accusatif de res, chose) veut dire étymologiquement « quelque chose ». Il a gardé cette valeur positive en français dans quelques constructions, notamment :

    Dans les phrases interrogatives et hypothétiques : y a-t-il rien de plus beau ? Il serait bien étonnant qu'il y comprenne rien.

    Après sans et sans que : il est resté trois mois sans que rien change ; il est parti sans rien prendre.

    Après avant de et avant que : elle est partie avant d'avoir pu rien dire ; on l'a renvoyée avant qu'elle ait pu rien dire.

    Après certains verbes à valeur négative (refuser, défendre, empêcher, craindre, etc.) : elle a refusé de rien prendre.
  2. Rien employé sans ne avec une valeur négative. Rien peut avoir une valeur négative sans être accompagné de la négationne : il est parti de rien ; et moi, je compte pour rien ?
  3. Ne... rien de moins que / ne... rien moins que. Ne pas confondre ces deux tournures de sens opposés.

    Ne... rien de moins que= vraiment, précisément, bel et bien. Ce geste n'est rien de moins qu'un acte d'héroïsme (= c'est un acte d'héroïsme).

    Ne... rien moins que= ne... pas du tout, nullement. Il n'est rien moins que savant (= il n'est pas du tout savant, il est ignorant).

    recommandation
    Ces deux tournures prêtant à confusion, voire à contresens, il est préférable de les éviter.


Construction
Rien qui, rien que (+ subjonc-tif). La relative qui suit rien se met toujours au subjonctif : tout cela ne me dit rien qui vaille ; il n'y a rien que je ne puisse faire pour vous (= je peux tout faire pour vous).

Registre
  1. Ce n'est pas rien. Cette expression relève de l'expression orale familière : cinq cent mille francs, ce n'est pas rien.
    recommandation
    Dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit, préférer c'est considérable, ce n'est pas négligeable, etc.

  2. De rien, en réponse à un remerciement, est courant : « Je vous remercie - De rien. »
    recommandation
    RECOMM. Dans l'expression surveillée, préférer je vous en prie.

  3. Comme si de rien n'était peut être employé dans tous les registres : elle a continué, comme si de rien n'était (= comme si rien n'était arrivé).
    recommandation
    Éviter *comme si rien n'était, sans de.

  4. Ne servir à rien / ne servir de rien. → servir
  5. Rien autre / rien d'autre. → autre

Le Petit Larousse 2017 sur iPhone

  • Plus de 63 000 mots et 28 000 noms propres
  • 2 000 photos, dessins, cartes
  • Les célèbres pages roses
  • Une aide aux jeux de lettres
  • Le jeu du dictionnaire pour s’amuser à retrouver la bonne définition d’un mot.
  • 9 000 citations d’auteurs français et étrangers
  • 6 000 articles pratiques pour déjouer les pièges de la langue

Télécharger sur l'AppStore pour 9,99 €

Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil. Cette application s’installe complètement et ne nécessite aucune connexion Internet (sauf pour les sons).

Apple, le logo Apple, iPad, iPhone, iPod, iTunes sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États­Unis et dans d’autres pays.