En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec patrie

  patrie

nom féminin

(latin patria)



  • Pierre Laurent Buirette, dit Dormont de Belloy (Saint-Flour 1727-Paris 1775)
    Académie fran¸aise, 1771
    Plus je vis d'étrangers, plus j'aimai ma patrie.
    Le Siège de Calais
  • Charles de Brosses (Dijon 1709-Paris 1777)
    L'amour de la patrie, vertu dominante des grandes âmes, me saisit toujours à l'aspect d'une bouteille de vin de Bourgogne.
    Lettres italiennes, à MM. de Tournay et de Neuilly
  • Albert Camus (Mondovi, aujourd'hui Deraan, Algérie, 1913-Villeblevin, Yonne, 1960)
    Oui, j'ai une patrie : la langue française.
    Carnets , Gallimard
  • Denis Diderot (Langres 1713-Paris 1784)
    Il n'y a plus de patrie ; je ne vois d'un pôle à l'autre que des tyrans et des esclaves.
    Le Neveu de Rameau
  • François de Salignac de La Mothe- Fénelon (château de Fénelon, Périgord, 1651-Cambrai 1715)
    La patrie d'un cochon se trouve partout où il y a du gland.
    Dialogue des morts
  • François de Salignac de La Mothe- Fénelon (château de Fénelon, Périgord, 1651-Cambrai 1715)
    Le bon historien n'est d'aucun temps ni d'aucun pays : quoiqu'il aime sa patrie, il ne la flatte jamais en rien.
    Lettre à l'Académie
  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie fran¸aise, 1896
    On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels.
    In l'Humanité 30 novembre 1922
  • Robert Garnier (La Ferté-Bernard 1545 ?-Le Mans 1590)
    Le pays est partout où l'on se trouve bien,
    La terre est aux mortels une maison commune.

    Bradamante
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie
    Ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie.

    Les Chants du crépuscule, Hymne
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Gloire à notre France éternelle !
    Gloire à ceux qui sont morts pour elle !
    Aux martyrs ! aux vaillants ! aux forts !

    Les Chants du crépuscule, Hymne
  • Henri Lacordaire (Recey-sur-Ource, Côte-d'Or, 1802-Sorèze 1861)
    Académie fran¸aise, 1860
    Le gouvernement d'un pays n'est pas la nation, encore moins la patrie.
    Lettres, à un jeune homme
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    C'est la cendre des morts qui créa la patrie.
    La Chute d'un ange
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    L'égoïsme et la haine ont seuls une patrie ;
    La fraternité n'en a pas !

    Poésies diverses, la Marseillaise de la paix
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Si je savais quelque chose qui me fût utile et qui fût préjudiciable à ma famille, je le rejetterais de mon esprit. Si je savais quelque chose utile à ma famille et qui ne le fût pas à ma patrie, je chercherais à l'oublier. Si je savais quelque chose utile à ma patrie et qui fût préjudiciable à l'Europe, ou bien qui fût utile à l'Europe et préjudiciable au genre humain, je la regarderais comme un crime.
    Mes pensées
  • Alfred de Musset (Paris 1810-Paris 1857)
    Les grands artistes n'ont pas de patrie.
    Lorenzaccio, I, 5, l'orfèvre
  • Louis Pasteur (Dole 1822-Villeneuve-l'Étang, Marnes-la-Coquette, 1895)
    La science n'a pas de patrie.
    Discours d'inauguration de l'Institut Pasteur, 14 novembre 1888
  • Charles Péguy (Orléans 1873-Villeroy, Seine-et-Marne, 1914)
    Les patries sont toujours défendues par les gueux, livrées par les riches.
    Notre patrie , Gallimard
  • Pierre Joseph Proudhon (Besançon 1809-Paris 1865)
    Périsse la patrie, et que l'humanité soit sauvée.
    La Fédération et l'unité en Italie
  • Paul Raynal (Narbonne 1885-Paris 1971)
    Nous n'avons de patrie que dans nos âmes.
    A souffert sous Ponce Pilate , Stock
  • Ernest Renan (Tréguier 1823-Paris 1892)
    Une patrie se compose des morts qui l'ont fondée aussi bien que des vivants qui la continuent.
    Discours et conférences, Réponse au discours de réception de Ferdinand de Lesseps, à l'Académie française, 23 avril 1884 , Lévy
  • Claude Joseph Rouget de Lisle (Lons-le-Saunier 1760-Choisy-le-Roi 1836)
    Allons, enfants de la Patrie,
    Le jour de gloire est arrivé.

    La Marseillaise
  • Claude Joseph Rouget de Lisle (Lons-le-Saunier 1760-Choisy-le-Roi 1836)
    Amour sacré de la Patrie,
    Conduis, soutiens nos bras vengeurs.

    La Marseillaise
  • Claude Joseph Rouget de Lisle (Lons-le-Saunier 1760-Choisy-le-Roi 1836)
    Mourir pour la patrie,
    C'est le sort le plus beau, le plus digne d'envie !

    Roland à Roncevaux
    Commentaire
    Vers repris par A. Dumas et A. Maquet pour le chur des Girondins de leur drame le Chevalier de Maison-Rouge (1847)
    .
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Ces deux mots patrie et citoyen doivent être effacés des langues modernes.
    Émile ou De l'éducation
  • Louis Antoine Léon Saint-Just (Decize 1767-Paris 1794)
    Soyons ingrats si nous voulons sauver la patrie.
    Fragments sur les institutions républicaines
  • François Marie Arouet, dit Voltaire (Paris 1694-Paris 1778)
    La patrie est aux lieux où l'âme est enchaînée.
    Le Fanatisme ou Mahomet le prophète, I, 2, Palmire
  • Cicéron en latin Marcus Tullius Cicero (Arpinum 106-Formies 43 avant J.-C.)
    Partout où l'on est bien, là est la patrie.
    Tusculanes, V, 37
    Patria est ubicumque est bene.
    Commentaire
    Cette pensée, citée par Cicéron et dont il ne nomme pas l'auteur, peut être un vers de Pacuvius. On ne la connaît et on ne la cite guère que sous la forme : Ubi bene, ibi patria.
  • Jean-Baptiste Colbert (Reims 1619-Paris 1683)
    Pour le roi, souvent ; pour la patrie, toujours.
    Pro rege saepe, pro patria semper.
    Commentaire
    Devise de Colbert.
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    Il est doux, il est beau de mourir pour sa patrie.
    Odes, III, II, 13
    Dulce et decorum est pro patria mori.
  • Aristophane (Athènes vers 445-vers 386 avant J.-C.)
    Où l'on est bien, là est la patrie.
    Ploutos, 1151 (traduction J.-C. Labracherie)
  • Georges Jacques Danton (Arcis-sur-Aube 1759-Paris 1794)
    Est-ce qu'on emporte la patrie à la semelle de ses souliers ?
    Commentaire
    Par cette phrase, Danton condamnait l'attitude des émigrés. Il refusa de fuir lorsqu'on le lui conseilla et brava la vindicte de Robespierre.
  • Hugo von Hofmannsthal (Vienne 1874-Rodaun, près de Vienne, 1929)
    La langue est tout ce qui reste à celui qui est privé de sa patrie. Mais la langue, il est vrai, contient tout.
    Tournures françaises
    Die Sprache ist alles, was einem bleibt, der seine Heimat entbehren muß. Aber sie enthält auch alles.
    Französische Redensarten
  • Neftalí Ricardo Reyes, dit Pablo Neruda (Parral 1904-Santiago 1973)
    Nous demandons une patrie pour celui qui a été humilié.
    Chant général
    Pedimos patria para el humillado.
    Canto General, IV, XXXVI, à Émiliano Zapata con musica de Tata Nacho

Le Petit Larousse 2017 sur iPhone

  • Plus de 63 000 mots et 28 000 noms propres
  • 2 000 photos, dessins, cartes
  • Les célèbres pages roses
  • Une aide aux jeux de lettres
  • Le jeu du dictionnaire pour s’amuser à retrouver la bonne définition d’un mot.
  • 9 000 citations d’auteurs français et étrangers
  • 6 000 articles pratiques pour déjouer les pièges de la langue

Télécharger sur l'AppStore pour 9,99 €

Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil. Cette application s’installe complètement et ne nécessite aucune connexion Internet (sauf pour les sons).

Apple, le logo Apple, iPad, iPhone, iPod, iTunes sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États­Unis et dans d’autres pays.