En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec médecin

  médecin

nom masculin

(latin medicus)



  • Jules Amédée Barbey d'Aurevilly (Saint-Sauveur-le-Vicomte 1808-Paris 1889)
    Dans une société qui devient de plus en plus matérialiste, le confesseur, c'est le médecin.
    Disjecta membra
  • Guillaume Bouchet sieur de Brocourt (Poitiers 1513-1594)
    Je voudrais [ ] que l'on fît comme en un certain pays, là où si les malades meurent, on fait payer les médecines à leurs médecins.
    Les Sérées
  • Georges Cabanis (Cosnac, Corrèze, 1757-Rueil, commune de Seraincourt, Val-d'Oise, 1808)
    L'étude de l'homme physique est également intéressante pour le médecin et pour le moraliste.
    Rapports du physique et du moral de l'homme
  • Bonaventure Des Périers (Arnay-le-Duc vers 1500 ?-vers 1543)
    Il vaut mieux tomber dans les mains d'un médecin heureux que d'un médecin savant.
    Nouvelles Récréations et joyeux devis
  • Eugène Ionesco (Slatina 1912-Paris 1994)
    Un médecin consciencieux doit mourir avec le malade s'ils ne peuvent pas guérir ensemble.
    La Cantatrice chauve , Gallimard
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    La témérité des charlatans, et leurs tristes succès, qui en sont les suites, font valoir la médecine et les médecins ; si ceux-ci laissent mourir, les autres tuent.
    Les Caractères, De quelques usages
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    L'un disait : Il est mort ; je l'avais bien prévu.
    - S'il m'eût cru, disait l'autre, il serait plein de vie.

    Fables, les Médecins
  • Julien Offray de La Mettrie (Saint-Malo 1709-Berlin 1751)
    Je sens tout ce que demande l'intérêt de la société ; mais il serait sans doute à souhaiter qu'il n'y eût pour juges que d'excellents médecins.
    L'Homme machine
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Ce n'est pas les médecins qui nous manquent, mais la médecine.
    Mes pensées
  • AnonymeMédecin, guéris-toi toi-même.
    Medice, cura te ipsum.