En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec loup

  loup

nom masculin

(variante dialectale de l'ancien français leu, du latin lupus)



  • Théodore Agrippa d' Aubigné (près de Pons, Saintonge, 1552-Genève 1630)
    L'homme est en proie à l'homme, un loup à son pareil.
    Les Tragiques
  • Isaac de Benserade (Paris ? vers 1613-Gentilly 1691)
    Académie fran¸aise, 1674
    Amants agneaux deviennent maris loups.
    Poème sur l'accomplissement du mariage de Leurs Majestés
  • Paul, dit Tristan Bernard (Besançon 1866-Paris 1947)
    La femme est une louve pour la femme.
    La Volonté de l'homme , Calmann-Lévy
    Commentaire
    Allusion à Plaute.
  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie fran¸aise, 1781
    Amitié de cour, foi de renards et société de loups.
    Maximes et pensées
  • Jean-Pierre Claris de Florian (Sauve, Gard, 1755-Sceaux 1794)
    Académie fran¸aise, 1788
    [ ] Les loups ne craignent guère
    Les pasteurs amoureux qui chantent leur bergère.

    Fables, le Roi et les Deux Bergers
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Madame, il fait grand vent et j'ai tué six loups.
    Ruy Blas, II, 3, billet du roi à la reine
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Quiconque est loup agisse en loup ;
    C'est le plus certain de beaucoup.

    Fables, le Loup devenu berger
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    - Attaché ? dit le loup ; vous ne courez donc pas
    Où vous voulez ?

    Fables, le Loup et le Chien
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Cela dit, maître loup s'enfuit, et court encor.
    Fables, le Loup et le Chien
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Ce loup ne savait pas encor bien son métier.
    Fables, le Loup et le Chien maigre
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Bergers, bergers, le loup n'a tort
    Que quand il n'est pas le plus fort !

    Fables, le Loup et les Bergers
  • François Villon (Paris 1431-après 1463)
    Sur le Noël, morte saison,
    Que les loups se vivent de vent [ ].

    Le Lais, II
  • François Villon (Paris 1431-après 1463)
    Nécessité fait gens mesprendre*
    Et faim saillir le loup du bois.

    Testament, XXI
    *commettre une faute
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    Le loup attaque de la dent, le taureau des cornes.
    Satires, I, 1, 52
    Dente lupus, cornu taurus petit.
  • Plaute en latin Maccius (ou Maccus) Plautus (Sarsina, Ombrie, vers 254-Rome 184 avant J.-C.)
    L'homme est un loup pour l'homme.
    La Comédie des ânes, II, 4
    Lupus est homo homini.
  • Térence en latin Publius Terentius Afer (Carthage vers 185-159 avant J.-C.)
    Tu as confié la brebis au loup.
    L'Eunuque, V, 1
    Ovem lupo commisisti.
  • Térence en latin Publius Terentius Afer (Carthage vers 185-159 avant J.-C.)
    Je tiens le loup par les oreilles.
    Phormion, III, 2
    Auribus teneo lupum.
    Commentaire
    Cette expression signifie : se trouver dans une position difficile et dont on ne sait comment sortir ; et parfois, au contraire, surmonter une difficulté.
  • Platon (Athènes vers 427-Athènes vers 348 ou 347 avant J.-C.)
    [ ] Comme les loups aiment les agneaux.
    Phèdre, 241d (traduction S. Weil)
  • Fazıl Hüsnü Dağlarca (Istanbul 1914)
    Nous, les hommes, nous sommes tous séparés. Dans le ciel fraternisent les oiseaux, et les loups sur la terre.
    Plein le monde
  • Frédéric Mistral (Maillane, Bouches-du-Rhône, 1830-Maillane, Bouches-du-Rhône, 1914)
    Troupeau qui mène son gardien est broyé tôt ou tard dans la gueule du loup.
    Mireille, VII
    Troupèu que meno soun gardaire
    Crussis à tèms o tard dins la gorgo dóu loup.

    Mirèio, VII
  • Ivan Sergueïevitch Tourgueniev (Orel 1818-Bougival 1883)
    On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt.
    Récits d'un chasseur, Ermolaï et la Meunière