En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Expressions avec lieutenant

 lieutenant

nom masculin

(de lieu et tenant, tenant lieu de)



Histoire
  • Lieutenant civil,

    à partir du xive s., magistrat délégué par le prévôt de Paris pour juger les affaires civiles au Grand Châtelet.
  • Lieutenant criminel,

    à partir du xive s., magistrat délégué par le prévôt de Paris pour juger les affaires criminelles au Grand Châtelet.
  • Lieutenant du roi,

    sous l'Ancien Régime, gouverneur d'une ville importante, d'une forteresse ou d'un port et qui ne relevait que du roi.
  • Lieutenant général,

    officier général dans l'armée d'Ancien Régime (grade correspondant à celui de général de division actuel) ; suppléant du gouverneur d'une province ; suppléant du bailli, ou sénéchal (désigné parfois sous le nom de juge-mage).
  • Lieutenant général de police,

    magistrat créé en 1667 par Louis XIV pour veiller à la sûreté de la Ville de Paris. (Le premier titulaire fut N. de La Reynie [1667-1697].)
  • Lieutenant général du royaume,

    titre donné dans des moments difficiles à un prince français et conférant le commandement général du royaume. (Il fut attribué au duc François de Guise en 1557, à Antoine de Bourbon en 1561, au duc Henri de Guise en 1588, au duc de Mayenne en 1589, à Gaston d'Orléans pendant la minorité de Louis XIV, au comte d'Artois en 1814, à Louis-Philippe en 1830.)
Marine
  • Lieutenant de police,

    officier de police du premier grade au sein du corps de commandement et d'encadrement de la police nationale.
  • Lieutenant de vaisseau,

    grade des officiers de l'armée de mer, créé en 1640, et correspondant à celui de capitaine des armées de terre et de l'air.
  • Lieutenant général de l'amirauté,

    juge qui présidait les tribunaux d'amirauté sous l'Ancien Régime.
  • Lieutenant général des armées navales,

    dans la marine de l'Ancien Régime, officier général de rang supérieur à celui de chef d'escadre et inférieur à celui de vice-amiral.
  • Lieutenant général des galères,

    officier général qui commandait les galères sous l'autorité, souvent purement nominale, du général des galères.
Militaire
  • Premier lieutenant,

    en Suisse, officier dont le grade se situe entre celui de lieutenant et celui de capitaine.

Le Petit Larousse 2017 sur iPhone

  • Plus de 63 000 mots et 28 000 noms propres
  • 2 000 photos, dessins, cartes
  • Les célèbres pages roses
  • Une aide aux jeux de lettres
  • Le jeu du dictionnaire pour s’amuser à retrouver la bonne définition d’un mot.
  • 9 000 citations d’auteurs français et étrangers
  • 6 000 articles pratiques pour déjouer les pièges de la langue

Télécharger sur l'AppStore pour 9,99 €

Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil. Cette application s’installe complètement et ne nécessite aucune connexion Internet (sauf pour les sons).

Apple, le logo Apple, iPad, iPhone, iPod, iTunes sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États­Unis et dans d’autres pays.